Avanchets sans commerce?
Actualisé

Avanchets sans commerce?

Pick-Pay qui trônait au milieu du centre commercial a disparu voilà un mois. Les habitants du quartier signent une pétition pour avoir un commerce de proximité.

Le centre commercial des Avanchets se dépeuple graduellement. Depuis le départ de Pick-Pay, il n'a plus de supermarché et l'ambiance est à l'abandon. «Cet endroit est vraiment laid, nous cherchons d'ailleurs à déménager», vitupère une commerçante qui a préféré garder l'anonymat.

Un magasin de tabac, un café, une boucherie, un vidéoclub aux distributeurs fracturés et une bibliothèque «qui est toujours vide», selon Shpend, âgé de

17 ans. «Il n'y a jamais personne. Nous voudrions avoir un endroit pour nous, et que les vieilles personnes du quartier puissent y faire des courses. Actuellement, elles sont obligées d'aller jusqu'à Balexert.»

Une pétition fait, justement, le tour des foyers pour demander la réintroduction d'un supermarché en lieu et place de l'ancien Pick-Pay, mais depuis que l'enseigne a été rachetée par Denner et que celui-ci est implanté à Balexert, l'avenir est flou. Contactée, la société Privera SA, en charge du centre, n'a pas répondu à nos appels.

Quant à la commune de Vernier, à qui la pétition va être adressée, elle répond que, ce centre étant un domaine privé, elle ne peut pas entrer en matière. Quoi qu'il en soit, le quartier des Avanchets compte près de 10 000 âmes, qui vont devoir patienter encore pour, peut-être, retrouver un commerce de proximité. Ou alors le centre est-il voué à disparaître?

Shahïn Ammane

Ton opinion