Lausanne: Avant le tram, le bus 17
Actualisé

LausanneAvant le tram, le bus 17

Le réseau des Transports publics lausannois (TL) s'accroitra le 13 décembre. La nouvelle ligne 17 ira de l'arrêt Georgette jusqu'à Bussigny. Elle empruntera le trajet du bus 7, qu'elle prolongera à l'Ouest de Renens.

par
Marco Ferrara

Municipale bussignolaise, Claudine Wyssa se réjouit de voir sa commune desservie: «Le 17 sera le précurseur du tramway qui suivra le même tracé depuis le Flon! Si le bus rencontre du succès, nous pourrons obtenir de la Confédération les fonds pour étudier le prolongement du tram de Renens à Bussigny!» Autre promesse: le nouveau bus 36 reliera Renens-CFF à la zone commerciale de Crissier. Au Nord-est, une course sur deux du bus 8 ira jusqu'au Mont-sur-Lausanne.

Extension du réseau de 40%

Les TL offriront 10% de prestations supplémentaires, en décembre. Et continueront d'améliorer leur offre. Objectif à l'horizon 2014: répondre au développement attendu dans l'Ouest et le Nord de l'agglomération en termes d'habitants et d'emplois. A cette date, l'accroissement du réseau de transports publics atteindra même le seuil de 40% par rapport à l'actuelle situation.

Avec cette expansion, Renens deviendra la troisième gare du canton dès la fin de cette année. Les deux nouvelles lignes de bus passeront à proximité des quais CFF, totalisant six lignes de bus et une ligne de métro desservant le site ferroviaire. «En heure de pointe, les transports urbains offriront jusqu'à neuf courses supplémentaires de et vers la gare de Renens», souligne la syndique de la ville, Marianne Huguenin.

Ligne par ligne

Le bus 17 (de Georgette à Croix-du-Péage) desservira cinq communes: Lausanne, Prilly, Renens, Crissier et Bussigny. Il totalisera 21 arrêts sur un tracé de 8.5 km et passera toutes les 15 à 30 minutes, suivant le moment de la journée.

Le bus 36 (de Renens-Gare à Closalet) reliera Renens et Crissier toutes les 20 minutes, comptant six arrêts sur un tracé de 2.5 km.

Ces deux lignes remplaceront et intensifieront l'offre de l'actuelle ligne 35, qui disparaîtra par la même occasion.

Au nord, une course sur deux de la ligne 8 sera prolongée jusqu'à Grand-Mont depuis le terminus actuel de Bellevaux, soit une fréquence de 20 minutes. Cette nouveauté n'empêchera pas le maintien intégral de la ligne 60 jusqu'à Lausanne-Flon.

De plus, les TL renforceront les cadences en heures creuses ainsi que le samedi et le dimanche sur les lignes 30, 32 et 33, avec une desserte assurée toute la journée sur l'intégralité des parcours.

Pour ces nouveaux services, la compagnie a prévu sept véhicules supplémentaires. Elle a mené une campagne de recrutement de conducteurs pour couvrir les 39 postes créés expressément.

Ton opinion