Syrie: Avant sa démission, il met sa famille à l'abri
Actualisé

SyrieAvant sa démission, il met sa famille à l'abri

Un diplomate syrien à Genève a fait défection. Danny al-Baaj est le premier en Suisse et l'un des premiers en Europe à se démettre officiellement pour des raisons politiques.

par
fkh

Danny al-Baaj représentait la Syrie au Conseil des droits de l'homme de l'ONU. «J'ai fait connaître ma démission vendredi sur un site web syrien et je l'ai communiquée oralement au chargé d'affaires syrien à Genève», a dit lundi à l'ats Danny al-Baaj, confirmant une information du quotidien «Le Temps».

Premier secrétaire de la mission permanente de la Syrie à l'ONU à Genève, responsable pour les droits de l'homme, Danny Al-Baaj a expliqué qu'il a pris sa décision il y a déjà lontemps.

La situation empire

J'étais en contact avec un groupe d'opposition depuis un certain temps. La situation ne cesse d'empirer. J'ai senti que je ne pouvais plus servir mon pays dans le camp du gouvernement», a ajouté le diplomate syrien.

«J'espère que le Conseil des droits de l'homme pourra prendre de nouvelles mesures et faire son travail pour protéger et promouvoir le respect des droits de l'homme en Syrie», a encore affirmé Danny al-Baaj.

Il tient à rester discret

Le diplomate tient à rester discret pour l'instant. Par peur de représailles, il a réussi à mettre sa famille, qui était en Syrie, à l'abri. Ses parents sont avec lui à Genève.

Il a précisé ne pas demander l'asile en Suisse. Il décidera au cours des semaines à venir ce qu'il fera, soit rester en Suisse, soit se rendre à l'étranger. (fkh/ats)

Ton opinion