Actualisé

Avec le nouveau TGV, Zurich se met à l'heure française

ZURICH – Le nouveau TGV Zurich-Paris fait un tabac. Les offices du tourisme déclinent désormais leur offre en français.

Le TGV est parvenu à réaliser ce que le fédéralisme helvétique n'avait jusque-là pas réussi à faire: offrir des pages en français sur le site officiel de Zurich Tourisme, longtemps bilingue allemand-anglais. Le résultat ne s'est pas fait attendre. «Le nombre de visiteurs du site provenant de France a presque doublé entre avril et juin», selon Frank Bumann, responsable du marketing à Zurich Tourisme. La fréquentation reste toutefois en-dessous des 5000 par mois sur un total mensuel de 160 000 visiteurs. Les francophones ont aussi droit désormais à une brochure spéciale sur Zurich. Et les chiffres donnent raison aux Zurichois. En juin, le nombre d'hôtes français dans la ville des bords de la Limmat a augmenté de 11,8% par rapport à l'année précédente, selon le service des statistiques de Zurich. Depuis le 10 juin, Paris n'est plus qu'à 4 h 30 de Zurich par la nouvelle ligne du TGV-Est qui transite par Bâle et Strasbourg. Le gain de temps est d'une heure et demie. Deux trains font chaque jour l'aller-retour Zurich-Paris. Les nouveaux TGV ont transporté chacun en moyenne 10 500 passagers, soit le double par rapport à la même période de l'année passée. «Le taux de remplissage, de 96%, dépasse d'un quart les attentes», commente Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF. Zurich Tourisme a débloqué un budget annuel de 150 000 fr. pour la clientèle francophone.

Martial Messeiller

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!