Moins de déchets – Avec les «5 R», vous pouvez grandement contribuer à soulager l’environnement
Publié

Moins de déchetsAvec les «5 R», vous pouvez grandement contribuer à soulager l’environnement

Les montagnes de déchets ne cessent de s’amonceler. La faute à la consommation croissante? Pas seulement. Il nous manque souvent aussi des connaissances sur la manière d’éviter facilement de produire des détritus. Voici cinq conseils qui devraient vous inspirer.

par
Jan Graber
Même si le recyclage contribue à réduire les montagnes de déchets, il existe des méthodes plus économes en énergie.

Même si le recyclage contribue à réduire les montagnes de déchets, il existe des méthodes plus économes en énergie.

Tamedia/Doris Fanconi

La Suisse est la championne du monde des déchets! Chaque année, les Helvètes en génèrent 716 kg par habitant – aucun autre pays dans le monde ne produit autant de déchets ménagers. Un peu plus de la moitié (53%) d’entre eux sont recyclés, mais le reste alimente la montagne de déchets et pollue l’environnement.

Cela ne devrait pas être le cas. Le revenu élevé par habitant et les nombreuses tentations nous incitent certes à investir notre argent durement gagné dans des produits qui font plaisir, mais faut-il vraiment arborer les derniers modèles de chaussures à nos pieds, posséder la dernière version de sa marque de téléphone portable préférée ou remplir son réfrigérateur au point de devoir finalement jeter une partie de son contenu à la poubelle?

La solution idéale serait sans doute la société «zéro déchet», qui, comme son nom l’indique, évite toute production de déchets. Peu de gens ont toutefois la discipline nécessaire pour tirer un trait aussi radical sur la consommation. Quant à l’art d’éviter tout type de déchets, il n’est sans doute donné qu’aux plus férus des adeptes du «zéro déchet». Reste donc la théorie des petits pas. Nous vous présentons ici les «5 R», une manière de limiter les déchets qui contribue fortement à préserver l’environnement.

1 - Refuser

Le mantra roi: si vous n’achetez rien, vous ne produisez pas de déchets. Mais il ne s’agit pas seulement de s’abstenir de faire du shopping. Il convient aussi de refuser les échantillons gratuits dans les magasins de beauté, par exemple, ainsi que les prospectus publicitaires et les flyers, qui n’incitent de toute façon qu’à la surconsommation. Partout où l’on vous tend quelque chose gratuitement, vous devez réfléchir s’il est raisonnable d’accepter ou si cela ne va pas tout simplement contribuer à faire grossir la montagne de déchets.

2 - Réduire

Presque tout peut être réduit au quotidien: le nombre d’e-mails imprimés; les trajets en voiture qui pourraient très bien être réalisés à pied; le nombre d’appareils ménagers dont on n’a pas vraiment besoin pour cuisiner; les emballages alimentaires des légumes; la quantité de dentifrice mise sur la brosse à dents, etc. Et, bien sûr, tous les biens de consommation que l’on n’achète que pour compenser une frustration.

3 - Réutiliser/réparer

Tout ce que l’on peut réutiliser ne finit pas à la poubelle. Ainsi, au lieu des sacs en plastique et des gobelets jetables, mieux vaut utiliser des produits conçus en matériaux réutilisables. Et peut-être que votre copine aimerait les vêtements que vous ne portez plus? Pour ranger vos outils, pourquoi ne pas chercher une boîte d’occasion sur des plateformes d’échange ou des bourses en ligne? Le trou dans la chaussette, lui, peut être facilement raccommodé avec du fil et une aiguille. Il est possible de réparer bien plus de choses qu’on ne le pense, y compris les téléphones portables de dernière génération.

4 - Recycler

Si des déchets sont tout de même produits, intervient alors la phase de recyclage. Cela dit, la récupération des matières premières est souvent coûteuse en énergie. Il existe toutefois une forme particulière de récupération de la matière première qui s’appelle «Cradle to Cradle». Les produits qui entrent dans cette catégorie sont composés de matériaux qui retournent entièrement dans le cycle naturel, comme les t-shirts compostables ou les emballages comestibles.

5 – Rendre à la terre, composter

La décomposition est le processus de base du cycle de vie. Des déchets de cuisine aux fleurs fanées en passant par le marc de café, beaucoup de choses peuvent être compostées. La terre récupère ainsi des nutriments utiles.

Ton opinion