Actualisé 19.01.2011 à 09:30

Home pour handicapés

Aveugle, l'âne Noldi risque l'euthanasie

La direction d'un home pour handicapés a décidé de se débarrasser d'un âne aveugle de 8 mois. Une résistance virulente s'organise.

de
rga
L'âne Noldi est en mauvaise posture. (Photo: site tierschutznews)

L'âne Noldi est en mauvaise posture. (Photo: site tierschutznews)

Le site alémanique Tierschutznews.ch n'y va pas par quatre chemins: «Nous sommes choqués d'apprendre que Noldi va être transformé en salami», clame l'organisation de protection des animaux dans une virulente campagne de mobilisation pour sauver la pauvre et jeune bête des affres de l'abattoir.

Noldi est un âne de huit mois. Il est aveugle de naissance et habite la dépendance agricole d'un home pour handicapés mentaux et physiques à Uster, dans le canton de Zurich. La fondation Wagerenhof héberge près de 200 handicapés et entretient un train de ferme dévoué à l'agriculture biologique.

Selon ces amis de la protection des animaux, Noldi se serait bien intégré à la colonie des autres ânes qui vivent à la fondation. «Bien qu'il soit aveugle, Noldi s'est parfaitement adapté. Sa mère portait une clochette pour qu'il puisse la retrouver en tout temps», rapporte le «Tages-Anzeiger».

Maltraité par ses congénères

Luzius Voigt, le directeur du Wagerenhof, considère ces attaques comme parfaitement injustifiées. La situation n'est pas aussi simple que cela. Noldi est aveugle, c'est vrai. Sa prime jeunesse s'est plus ou moins bien déroulée, mais les choses ont tendance à changer. Noldi commencerait à être maltraité par ses congénères qui le relèguent au plus bas de leur hiérarchie. Noldi a été rejeté par sa mère, car il est en pleine puberté et s'intéresserait déjà d'un peu trop près aux femelles du troupeau.

Luzius Voigt et ses collègues au Wagerenhof cherchent une solution pour Noldi. Ils ont contacté des institutions, pareilles à la leur mais dans le monde animal, qui s'occupent de bêtes handicapées, mais il est vrai qu'ils envisagent également de le faire endormir: «Nous voulons le bien de Noldi et qu'il cesse de souffrir», insiste Luzius Voigt. La protection de la sphère privée de l'âne aveugle vient d'être renforcée. Depuis qu'il est au centre de cette polémique, la presse a l'interdiction de le photographier.

Pour les défenseurs des animaux, Noldi ne doit en aucun cas être abattu, tout au plus châtré. Ils suggèrent aussi sur leur site que Noldi subisse une opération des yeux. Parions qu'avec tout ce bruit médiatique, Noldi ne sera pas transformé de si tôt en morceau de charcuterie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!