E-sport - Aveux de dopage chez les pros de «Call of Duty»
Publié

E-sport Aveux de dopage chez les pros de «Call of Duty»

Le 4e tournoi Major de la saison en Call of Duty League a été éclipsé par les confessions du joueur Huke autour de sa consommation d’Adderall.

par
Loïc Gebhard
Huke a quitté Dallas Empire pour LA Thieves au mois de mai.

Huke a quitté Dallas Empire pour LA Thieves au mois de mai.

Dallas Empire Twitter 

Après 15 mois de compétition en ligne, la Call of Duty League célébrait son retour sur scène ce week-end à Arlington, au Texas, pour le 4e tournoi Major de l’année. Mais les retrouvailles ont été occultées par les révélations choc du joueur Cuyler «Huke» Garland sur sa consommation d’Adderall lors de la saison précédente. D’autres pros de «COD» lui ont depuis emboîté le pas, jetant une lumière crue sur l’usage au sein de la ligue de ce médicament à base d’amphétamines, connu pour favoriser la concentration

«Je ne me sentais vraiment pas bien»

«J’étais sous Adderall lorsque j’ai gagné les Championnats du monde en 2020, avoue ainsi Huke dans une vidéo publiée il y a une dizaine de jours. Malgré notre victoire, je ne me sentais vraiment pas bien.» Âgée de 21 ans, l’ex-star de Dallas Empire confesse avoir commencé à prendre le médicament aux alentours de 18-19 ans en raison de la «pression» ressentie. Huke explique ensuite qu’il a décidé de se sevrer en début d’année, mais n’a pas rencontré le soutien attendu, ce que ses anciens coéquipiers contestent.

Dans la foulée, le membre de LA Guerrillas Maux, l’ex-Ravens Zer0 et le retraité ZooMaa ont eux aussi révélé avoir touché à la substance au cours de leur carrière. Ce dernier, qui tient désormais un podcast consacré à la scène «Call of Duty», a d’ailleurs rapporté avoir reçu un coup de fil de la part d’un cadre d’Activision pour ne pas aborder la problématique de l’Adderall dans la ligue. Mais ZooMaa a refusé d’éviter le sujet qui fâche dans son émission. Lundi, l’éditeur Activision n’avait toujours pas réagi aux déclarations des joueurs professionnels.

Rendez-vous manqué

Les aveux de Cuyler «Huke» Garland sont arrivés au même moment que l’annonce de sa titularisation au sein des LA Thieves. Malheureusement, les débuts en Major de Huke sous les couleurs californiennes ont tourné court vendredi en raison d’un test Covid non réglementaire, qui l’a privé d’accès au tournoi: le joueur a d’abord mal orthographié son nom sur le formulaire, puis n’a pas pu effectuer de test rapide le lendemain en raison de l’oubli de sa carte d’identité. Ce sont les impeccables Atlanta FaZe qui ont remporté l’étape dimanche face à Dallas Empire, signant là leur troisième sacre de la saison.

Ton opinion

7 commentaires