Publié

Votations du 27 septembreAvions de chasse, congé pat’… tous les objets en un coup d’oeil

Le menu du scrutin est fourni: cinq objets au niveau national ainsi qu’une série de votations cantonales à surveiller.

par
Yannick Weber/Pauline Rumpf

Une Suisse à 10 millions?

Premier objet à l’ordre du jour dans la liste édictée par le Conseil fédéral: l’initiative de l’UDC «pour une immigration modérée». Le parti promet le chaos si on refuse sa proposition, les opposants promettent le chaos si on l’accepte. Quelques-uns des enjeux vous sont présentés dans notre vidéo:

Ménager la chèvre et le loup

Autre sujet au potentiel émotionnel: la nouvelle loi sur la chasse. Elle doit permettre aux cantons de «réguler» la population de grands prédateurs sur leur territoire, également de manière préventive. Les défenseurs du loup craignent un abattage à large échelle. Plus de détails ici:

Ristourne d’impôts contestée

Parlons fiscalité. Certaines familles pourraient bénéficier d’un rabais sur leur impôt fédéral direct. La déduction générale pour enfants et la déduction pour frais de garde pourraient voir leurs montants augmenter. L’idée ne fait pas l’unanimité et pourrait se jouer dans un mouchoir de poche dans les urnes.

Deux semaines pour papa

«Modification de la loi sur les allocations pour perte de gain». Derrière le titre obscur, un sujet qui intéressera aussi les familles: le congé paternité. Les pères pourraient obtenir, dès 2021 déjà, un congé payé de deux semaines après la naissance de leur enfant. Les salaires de tous les travailleurs seront ponctionnés pour financer la mesure.

Regardez, là, dans le ciel

Dernier objet fédéral: il fait du bruit et il en fera encore plus s’il est accepté, on parle bien sûr des avions de combat. Six milliards, c’est la facture que le peuple doit valider pour acquérir une nouvelle flotte pour défendre l’espace aérien. Les «pour» et les «contre» expliqués en détail dans la vidéo suivante:

À Genève, on vote beaucoup

Le canton du bout du lac est le seul parmi les romands à faire appel à ses citoyens pour des objets cantonaux.

Nouvelle tentative pour un salaire minimum. Après un premier rejet au niveau cantonal en 2011 et une initiative fédérale balayée au niveau national en 2014, les Genevois pourront à nouveau donner leur avis. Plus de détails dans notre article en cliquant ici.

«Zéro pertes». Le titre de l’initiative fiscale soumise aux Genevois résume l’objectif des partis de gauche et des syndicats qui l’ont lancée en 2018: ils veulent entériner le principe de recettes qui ne baissent jamais, afin de «préserver le financement des services publics et les prestations à la population». Notre article explicatif est disponible sur ce lien.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
166 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pére Lachaise

16.09.2020 à 20:28

On n'a pas de masques ni de papier toilette et l'on veut acheter des avions pour nous protéger d'un pays nous envoyant des virus.

Epargneur

16.09.2020 à 20:26

Moi,c'est bien simple je ne vais plus jamais voter,ca sort toujours le contraire,je n'ai jamais gagner aux jeux de gratage de papier

Gland GE

16.09.2020 à 20:15

Allez tous voter correctement le 27. Bonne soirée. Mouchetéfesse Gazouilli