Actualisé

GenèveAvocat soupçonné d'avoir caché 21 millions au fisc

Un homme de droit genevois, un des grands clients suisses de Mossack Fonseca, cabinet au coeur des Panama Papers, aurait omis de déclarer des revenus.

par
leo
Le cabinet Mossack Fonseca, éclaboussé par les Panama Papers, a cessé ses activités en mars dernier.

Le cabinet Mossack Fonseca, éclaboussé par les Panama Papers, a cessé ses activités en mars dernier.

Keystone/Martial Trezzini

L'avocat est accusé d'usages de faux, de soustractions d'impôts et de tentatives de soustraction. Selon tdg.ch, il s'agirait d'André Zolty, spécialiste de la création de sociétés offshore et connu pour être un gros client suisse de Mossack Fonseca. C'est le conseiller fédéral Ueli Maurer, chargé des finances, qui a autorisé en juin 2017 l'ouverture d'une «enquête spéciale» par l'Administration fédérale des contributions (AFC) contre le Genevois et sa femme.

Les soupçons portent sur la période allant de 2007 à 2015. Un montant de 21,3 millions de francs n'aurait pas été déclaré. Le fisc estime que les impôts dus atteindraient 8,5 millions. Plusieurs activités, notamment immobilières ou liées à l'administration de sociétés offshore, seraient pointées du doigt, comme le détaille le site de la «Tribune de Genève». L'enquête de l'AFC étant en cours, l'avocat et son épouse bénéficient de la présomption d'innocence.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!