Espagne: Avortement: des Suissesses s'indignent
Actualisé

EspagneAvortement: des Suissesses s'indignent

Une délégation de femmes suisses demande au gouvernement et au Parlement espagnols de maintenir le droit à l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse et 22 semaines pour raisons médicales.

Une quarantaine de membres de la Marche mondiale des femmes en Suisse se sont mobilisées pour une action devant le site de l'ambassade. Trois d'entre elles ont été reçues vendredi à Berne par l'ambassadeur Miguel Ángel de Frutos Gómez, et lui ont remis une lettre, a indiqué à l'ats une responsable de la coordination de la Marche, Marianne Ebel.

Des centaines de personnes avaient manifesté mercredi en Belgique. Samedi, un train de la liberté est organisé à Madrid. D'autres rassemblements sont prévus le même jour en France ou encore en Italie, en solidarité avec «toutes les femmes et hommes qui luttent en Espagne pour le maintien du droit à l'avortement».

Les règles en vigueur en Espagne ont été adoptées en 2010. Mais le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy a approuvé un projet de loi qui supprime l'avortement sauf en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé de la femme, ou après un viol ayant fait l'objet d'une plainte préalable. Il doit encore passer devant le Parlement où le Parti populaire (PP) de M. Rajoy détient la majorité absolue. (ats)

Ton opinion