Suisse: AVS, AI et APG ont amélioré leurs résultats
Actualisé

SuisseAVS, AI et APG ont amélioré leurs résultats

Les trois assurances sociales ont engrangé un bénéfice en 2012. Dans l'ensemble, les cotisations ont rapporté 50,474 milliards de francs pour 49,699 milliards de dépenses.

L'AVS a clôturé 2012 avec un excédent des recettes de plus de 2 milliards. Le résultat a plus que doublé par rapport à l'année précédente, a annoncé lundi l'Office fédéral des assurances sociales.

Les cotisations versées par les employés et les employeurs ont progressé de 2% à plus de 39 milliards. Pendant ce temps, le fonds de compensation de l'assurance vieillesse et survivants a affronté 38,8 milliards de dépenses.

Mais l'AVS a aussi engrangé près de 1,5 milliard grâce à ses placements (avec un rendement de 6,8%) et 300 millions d'intérêts sur la dette versés par l'AI. La créance de cette dernière s'est réduite à 14,352 milliards.

Au final, les fonds propres du premier pilier ont atteint 42,173 milliards, tandis que les liquidités et les placements se sont élevés à 23,85 milliards. La capacité à couvrir de futures pertes atteint 61,5% du total des dépenses.

AI en positif

Pour sa part, l'assurance invalidité (AI) a retrouvé les chiffres noirs. Le «bénéfice» a atteint 595 millions, contre un découvert de 3 millions en 2011 (et de plus d'un milliard en 2010). Les cotisations salariales, en hausse de 2%, ont rapporté 9,7 milliards et les placements 201 millions (rendement de 4,5%).

L'augmentation des liquidités de l'AI a servi à amortir une partie du prêt consenti par l'AVS avant la séparation des deux fonds. Le remboursement de la dette envers l'AVS a atteint 592 millions à fin 2012. Pour L'heure. l'assurance invalidité est en mesure de couvrir 45% des futures pertes d'exploitation.

Enfin, les APG ont inscrit un solde positif de 148 millions à leur bilan 2012. Les cotisations, en progression de 1,4%, ont rapporté 1,727 milliard. La part du résultat des placements s'est inscrite à 27 millions (6,8% de rendement).

Les allocations pour perte de gain disposent de 472 millions de liquidités et de placement, en hausse de 138 millions par rapport à 2011. La capacité à couvrir les pertes se limite à 29,3%. (ats)

Ton opinion