AVS: les Suisses ne veulent pas faire de concessions
Actualisé

AVS: les Suisses ne veulent pas faire de concessions

BERNE – Pour assainir l'AVS, les Suisses ne veulent ni travailler plus longtemps, ni augmenter les prélèvements obligatoires, ni raccourcir les rentes.

Ce sont les résultats d'un sondage sur Internet réalisé par Perspective Suisse auprès de quelque 20 000 personnes. Seuls 28% sont prêts à travailler jusqu'à 66 ou 67 ans. Parmi d'autres questions figurent, entre autres, la vitesse autorisée sur les routes et la cigarette. Les Suisses se montrent en majorité favorables à une augmentation de la vitesse maximale sur les autoroutes. Et les citoyens réclament une politique plus restrictive envers les fumeurs. Une nette majorité aimeraient interdire la fumée dans les espaces fermés des gares, des lieux de travail et des institutions publiques de formation, ainsi que dans les restaurants. (ats)

Ton opinion