Swissgrid: Axpo n'usera pas de son droit de préemption
Actualisé

SwissgridAxpo n'usera pas de son droit de préemption

Le groupe bernois BKW demeure ainsi le seul des actionnaires actuels de Swissgrid à s'intéresser au paquet d'actions d'Alpiq.

Le groupe énergétique argovien Axpo ne fera pas usage de son droit de préemption sur les actions Swissgrid détenues par Alpiq. Il tient en revanche à conserver une part minoritaire dans le gestionnaire du réseau de transport électrique suisse, a-t-il indiqué mardi.

Le groupe bernois BKW demeure ainsi le seul des actionnaires actuels de Swissgrid à s'intéresser au paquet d'actions d'Alpiq. Ce dernier a mis en vente en mai 2014 l'ensemble de ses engagements dans Swissgrid, afin de réduire ses dettes. Une première tranche avait été cédée en novembre 2014 à diverses parties pour 75 millions de francs.

Le paquet d'actions qui reste est convoité par BKW qui a un droit de préemption, ainsi que par les cantons romands qui craignent de perdre de leur influence dans Swissgrid s'ils devaient laisser passer cette part de 30%. Le rachat par BKW est pour l'instant suspendu, un recours des cantons romands contre le droit de préemption ayant été accepté par la Commission fédérale de l'électricité (ElCom).

Des négociations sont en cours pour démêler la situation. Elles se déroulent sous la médiation du Conseil fédéral. BKW tient coûte que coûte à acheter cette participation, estimant que l'influence de chaque région dans Swissgrid doit être réglée au niveau politique.

Quant aux cantons romands, réunis dans la Société d'investissement de Suisse occidentale , ils verraient leur part dans le réseau national tomber à 1% si le paquet d'actions devait leur échapper. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion