Indemnités dévoilées: Bach touche 225'000 euros pour présider le CIO
Actualisé

Indemnités dévoiléesBach touche 225'000 euros pour présider le CIO

Pour la première fois, le Comité international olympique a publié jeudi le montant des indemnités qu'il va verser à ses membres et à son président Thomas Bach qui recevra 225 000 euros par an.

Les revenus de Thomas Bach à la tête du CIO ont été dévoilés jeudi.

Les revenus de Thomas Bach à la tête du CIO ont été dévoilés jeudi.

Le CIO va verser à chacun de ses quelque 115 membres une indemnité journalière de 450 dollars (environ 434 francs) quand ils siègent et une indemnité annuelle de 7'000 dollars (environ 6750 francs) pour couvrir les frais administratifs. Le président Thomas Bach, «en mission chaque jour de l'année» comme l'explique le CIO, va donc recevoir une indemnité globale de 225'000 euros (environ 234'500 francs). Les membres de la Commission exécutive du CIO, au nombre de 14, dont dix membres et quatre vice-présidents, reçoivent une indemnité double (900 dollars) par jour quand ils siègent.

La publication de ces chiffres, proposée par la commission d'éthique du CIO, s'inscrit dans la politique de «transparence et de bonne gouvernance» contenue dans l'Agenda 2020 défendu par le président Thomas Bach et adopté en décembre dernier par le CIO à Monaco. Selon le CIO, c'est la première fois qu'une grande organisation sportive rend publics de tels chiffres.

Les montants de ces indemnités, selon des propositions de la Commission d'éthique, ont été adoptés à Rio en février lors de la réunion de la Commission exécutive. Ensuite, «lors de sa réunion à Lausanne le 23 mars, la Commission d'éthique a conseillé au président de publier ces chiffres dès que possible sans attendre la publication du rapport annuel», explique le CIO dans son communiqué.

La Commission d'éthique appelle «toutes les organisations sportives membres du mouvement olympique à adopter une politique semblable et à rendre publiques» les indemnités versées à leurs responsables, afin «d'accroître la transparence dans le mouvement sportif».

Ton opinion