Chimie: Bachem a souffert d'un impact de change
Actualisé

ChimieBachem a souffert d'un impact de change

Le groupe bâlois de biochimie a enregistré un bénéfice semestriel en recul de plus de 7%.

Bachem est optimiste pour l'exercice 2017.

Bachem est optimiste pour l'exercice 2017.

Keystone/Archives/photo d'illustration

Bachem a connu un premier semestre contrasté, marqué par un impact de change négatif. Le groupe bâlois a vu son bénéfice net reculer de 7,6% à 15,8 millions de francs, malgré un chiffre d'affaires record en hausse de 5,3% à 119,5 millions.

Le recul du bénéfice net s'explique par un effet monétaire négatif à hauteur de 2,7 millions de francs, lié en particulier à un emprunt en dollars américains, a indiqué vendredi l'entreprise de Bubendorf (BL). Sur le plan opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a gagné 2,9% pour s'inscrire à 21,4 millions.

Bénéfice net inférieur

La marge d'exploitation correspondante a diminué de 0,4 point à 17,9% du chiffre d'affaires. Donné en monnaies locales, ce dernier affiche une progression de 5,2%, précise le communiqué. Les ventes touchant aux médicaments génériques ont apporté 52 millions de francs, contre 53,9 millions au terme des six premiers mois de l'an passé.

La performance de Bachem entre janvier et fin juin n'a pas pleinement rempli les attentes des analystes contactés par l'agence financière awp. Ceux-ci tablaient en moyenne sur un bénéfice net compris entre 16,9 et 17,8 millions de francs et un chiffre d'affaires entre 114 et 121 millions.

Optimisme de mise

En ce qui concerne l'ensemble de l'exercice 2017, Bachem s'attend à réaliser un «très bon» résultat. Le chiffre d'affaires devrait afficher un taux de croissance de 6 à 10% en monnaies locales, plutôt dans le haut de la fourchette, ce qui entre dans les objectifs à long terme.

La rentabilité est escomptée aussi meilleure, malgré l'augmentation des capacités de production et l'accroissement des effectifs. Ceux-ci ont ainsi progressé de 116 postes (en équivalent plein temps) pour atteindre 1026 à fin juin dernier. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion