Actualisé 27.07.2015 à 16:38

Le Locle (NE)

Bactéries fécales à l'origine des diarrhées

Les autorités ont confirmé la présence d'Escherichia coli dans le réseau d'eau du Locle ainsi que la présence de norovirus dans les selles des malades.

de
ats

Les raisons de la contamination qui a provoqué une épidémie sans précédent de gastro-entérite n'était toujours pas connue hier. Seule certitude, les prélèvements effectués dimanche avant la chloration du réseau ont montré des résultats positifs à l'Escherichia coli, une bactérie fécale. L'analyse de la présence de norovirus dans l'eau est en cours.

Selon Claude-François Robert, médecin cantonal, il y a eu entre 800 et 1000 cas sur 10 000 habitants de la région. Au total, 80 personnes ont été traitées aux urgences de l'Hôpital neuchâtelois, principalement sur le site de La Chaux-de-Fonds.

Les Loclois ne doivent toujours pas boire de l'eau du robinet sans la bouillir.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!