Actualisé 05.04.2017 à 15:45

Genève

Baignade seins nus autorisée au bout du lac

Les Genevoises peuvent désormais enlever le haut pour piquer une tête en eau vive. Il reste toutefois interdit de nager nu.

de
Julien Culet
A l'instar des hommes, les femmes peuvent dès à présent aller torse nu dans les eaux genevoises.

A l'instar des hommes, les femmes peuvent dès à présent aller torse nu dans les eaux genevoises.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Le Conseil d'Etat genevois a décidé d'autoriser les femmes à nager seins nus dans le Léman et dans le Rhône. Il a annoncé ce mercredi avoir modifié en ce sens le règlement sur les bains publics datant de 1929. «Après une longue réflexion, nous avons jugé que tous les citoyens et les citoyennes pourraient se baigner torse nu», a indiqué le président de l'Exécutif François Longchamp. Jusqu'à présent, il était possible d'être topless uniquement sur les rives.

La décision du gouvernement fait suite à une pétition qui dénonçait un excès de zèle manifesté par la police municipale l'été passé. Des femmes avaient été verbalisées au motif qu'il «est interdit de se baigner dans le lac, le Rhône, (...) sans être vêtu d'un costume (...) de bain approprié à chaque sexe».

Mais François Longchamp précise qu'«on enlève le haut mais pas le bas». Il reste en effet prohibé de pénétrer nu dans les eaux cantonales, depuis les berges. A noter que la loi genevoise n'interdit pas de se balader dans les rues dans le plus simple appareil, à condition que cela ne choque pas les passants.

Chaque bassin a ses règles

Ce règlement ne concerne pas les piscines publiques, qui dépendent des communes. La Ville de Genève, prohibe le monokini dans ses installations. Vernier autorise le bronzage topless sur la pelouse attenant le bassin du Lignon mais interdit de pénétrer ainsi dans l'eau. A Carouge, l'accès de la piscine de la Fontenette «est interdit aux personnes non vêtues d'une tenue de bain compatible aux bonnes mœurs».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!