Suisse: Les véhicules militaires et civils ont fait moins de dégâts
Publié

SuisseLes véhicules militaires et civils ont fait moins de dégâts

En 2020, la pandémie a mis un frein aux dommages occasionnés par l’utilisation de l’ensemble des véhicules militaires et civils de l’administration fédérale. C’est 1,39 million de moins qu’en 2019.

La circulation des véhicules militaires a nettement diminué en 2020.

La circulation des véhicules militaires a nettement diminué en 2020.

Photo d’illustration/AFP

L’an passé, le Centre de dommages du Département fédéral de la Défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a enregistré 5710 cas, soit un recul d’environ 20% par rapport à 2019. Les dépenses ont baissé de 1,39 million de francs pour s’établir à 11,92 millions, selon un communiqué du DDPS.

Ce centre de dommages règle les sinistres occasionnés par l’utilisation de l’ensemble des véhicules militaires et civils de l’administration fédérale. Il se charge aussi des dommages causés par l’armée aux personnes civiles, aux biens matériels et aux cultures.

Près de 8 millions de dégâts

En 2020, les dommages aux véhicules de la Confédération ont coûté 8,04 millions de francs et ceux aux véhicules civils 1,19 million de francs. Un montant de 2,03 millions de francs est imputable aux dommages à des biens matériels et à des cultures. Enfin, quelque 660’000 francs ont été déboursés pour des lésions corporelles sur des personnes civiles. En contrepartie, le Centre de dommages du DDPS a fait valoir des prétentions qui lui ont rapporté près de 648’000 francs.

Le recul des sinistres et des dépenses est à mettre sur le compte de la pandémie et du travail de prévention de l’armée. Nombre d’exercices en formation et de cours de répétition ont été annulés ou renvoyés en raison de la crise sanitaire. La circulation des véhicules militaires a nettement diminué en 2020. De plus, le semi-confinement au printemps 2020 a fait baisser le trafic sur les routes suisses, réduisant ainsi les accidents.

(comm/cbx)

Ton opinion