Actualisé 21.08.2008 à 09:51

Baisse des nuitées dans les villes hôtes de l'EURO 2008, sauf à Bâle

L'EURO 2008 n'a pas profité aux villes hôtes en termes de nuitées, exception faite de Bâle.

Berne, Genève et Zurich ont enregistré, en juin, une baisse notoire des nuits d'hôtels par rapport à l'année précédente, selon des chiffres communiqués jeudi.

Berne Tourisme annonce le recul le plus marqué, soit 12,7 %. La baisse est de 4,8 % à Zurich, et de 4 % à Genève. Seule Bâle tire son épingle du jeu, avec une hausse de 4,3 %.

Les offices de tourisme expliquent la baisse des nuitées par le fait que les visiteurs traditionnels et les organisateurs de congrès ont évité les villes hôtes à cause justement de l'EURO. En terme de recettes, l'hôtellerie n'a toutefois pas à se plaindre de l'événement, pendant lequel elle a revu ses tarifs à la hausse.

Ainsi, à Berne, le chiffre d'affaires a augmenté de 10 % en juin. Zurich Tourisme annonce aussi une hausse, mais sans la chiffrer. Par ailleurs, la branche table de manière générale sur une augmentation des nuitées ces prochains mois dans les villes hôtes, que l'EURO a contribué à faire connaître.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!