11.08.2020 à 12:02

GenèveBaisse notable du nombre de condamnations

En 2019, 10’820 sanctions pour des crimes et des délits ont été prononcées au bout du lac. Les infractions routières sont nombreuses, mais diminuent.

de
jef
Les infractions routières génèrent près de la moitié des condamnations.

Les infractions routières génèrent près de la moitié des condamnations.

KEYSTONE

Le nombre de condamnations d’adultes a connu un net recul en 2019 au bout du lac. Il a atteint 10’820, un chiffre en baisse de 10,4% par rapport à 2018. Cette diminution intervient après deux ans de hausse, a calculé l’Office cantonal de la statistique.

Parmi les 10’820 condamnations prononcées pour des crimes et des délits, 4’693 relèvent de la loi sur la circulation routière, 4’119 du code pénal, 2’911 de la loi sur les étrangers et l’intégration et 884 de la loi sur les stupéfiants.

Des baisses sont observées dans tous les domaines, mais les plus marquées concernent les infractions routières (-17,8%) et celles en lien avec la drogue (-14,4%). Ces tendances sont les mêmes qu’au niveau national, ou le recul du nombre de condamnations est cependant moins spectaculaire (-3,1%).

Alors que les adultes sont moins condamnés, les mineurs genevois, eux, le sont davantage. En 2019, 855 jugements pénaux ont été prononcés dans le Canton, soit 6,5% de plus qu’en 2018. Cette tendance à la hausse se poursuit depuis 2016.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
31 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Helvetica

12.08.2020 à 03:52

Il faut aussi dire qu'il y a de moins en moins de flics sur le terrain pour constater les infractions, ceux-ci étant en permanence derrière leur ordinateur pour pondre de multiple rapports pour de se couvrir ou couvrir l'état, que le citoyen ne se prend plus la tête pour déposer plainte par peur car la violence a énormément augmentée, ou que les peines encourues pas les coupables sont beaucoup trop légères au prorata du délit commis, et que finalement les victimes sont traité comme des criminels par la justice, ou alors jamais pris en considération.

Gg

12.08.2020 à 00:17

Normal les poulets sont en vacances l’été , et le reste de l’année ils paradent en voiture mais ne font rien .

bande jaune

11.08.2020 à 15:53

Les infractions routières sont nombreuses mais diminuent précise 20 '. Les cyclistes ne sont donc pas pris en considération dans la statistique ?