Actualisé

FootballBâle décroche son ticket pour les barrages

Grâce à l'égalisation de D. Degen 1-1, les Bâlois ont obtenu leur billet pour accéder aux barrages de la Champions League. Ils l'avaient emporté 0-1 en Norvège.

Davis Degen a égalisé pour Bâle à la 75e.

Davis Degen a égalisé pour Bâle à la 75e.

Le FC Bâle disputera les barrages pour accéder à la phase de groupes de la Ligue des champions. Mais les Rhénans ont dû batailler ferme pour obtenir le nul 1-1 contre Molde, après avoir gagné 1-0 à l'aller. Ils ont même failli tout perdre dans les arrêts de jeu sur un penalty norvégien sauvé par Sommer.

Les champions de Suisse, sans influx, ont très mal entamé la rencontre, subissant la domination des visiteurs. Sans la maladresse de Moström, qui galvaudait deux grosses occasions (10e/15e), le FCB aurait pu rapidement être mené et mis en difficulté.

Après une première occasion sous la forme d'un tir trop croisé de David Degen (29e), Bâle craquait: un tir anodin de Simonsen était relâché par Sommer, et Berget marquait de près (32e). L'avantage était mérité pour les Norvégiens, qui laissaient une belle impression sur la pelouse du Parc St-Jacques. Ils mettaient souvent la défense bâloise en difficulté en recherchant les une-deux dans l'axe.

Inférieurs dans les duels, manquant d'inspiration, les Bâlois, disposés en 4-1-4-1, souffraient aussi de l'isolement de Streller en pointe. En seconde période, sans doute après un recadrement dans les vestiaires, ils mettaient enfin davantage de conviction et de puissance dans leurs actions. Steinhöfer s'engageait plus souvent sur le flanc droit pour distiller quelques centres dangereux, alors que Diaz montrait une belle vision du jeu en certaines circonstances.

Le FCB finissait par obtenir l'égalisation grâce à David Degen (75e). L'entrée en jeu de l'Egyptien Salah, de retour des JO, apportait de la vitesse aux actions rhénanes. Il passait même tout près de signer son entrée par un but à la 79e.

Dans les arrêts de jeu, les Bâlois frôlaient la catastrophe quand Sauro provoquait un penalty pour avoir retenu Berget. Heureusement pour les hommes d'Heiko Vogel, Yann Sommer parvenait à retenir l'essai d'Hoseth (92e), se faisant ainsi plus que pardonner son erreur sur le but norvégien.

Bâle découvrira vendredi à la mi-journée l'identité de son adversaire pour les barrages. Il s'agira d'Helsingborg (Su), Cluj (Rou), Maribor (Sln), Hapoel Kiryat Shmona (Isr) ou AEL Limassol (Chy). A priori donc, rien d'insurmontable pour le club suisse. Mais il devra retenir la leçon de la qualification laborieuse conquise contre Molde... (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!