Football - Champions League: Bâle face à l'obstacle Maccabi
Actualisé

Football - Champions LeagueBâle face à l'obstacle Maccabi

Le club rhénan aborde le dernier obstacle avant une nouvelle participation à la Ligue des champions.

Les Bâlois accueillent Maccabi Tel Aviv en match aller des barrages, avec l'espoir de prendre un avantage suffisant pour voyager sereinement en Israël la semaine prochaine.

Jusqu'ici, le FCB a réalisé un début de saison parfait. Le bilan de huit victoires en autant de matches est éloquent. Il a aussi permis au nouvel entraîneur Urs Fischer de se faire accepter sur les bords du Rhin, où les fans rotblau commencent à oublier qu'il est Zurichois.

Déjà assuré de jouer au minimum la phase de groupes de l'Europa League (en cas d'échec contre Maccabi), le champion de Suisse veut davantage: la Ligue des champions, avec ses millions et son prestige quasi universel. Une qualification pour la phase de groupes en Ligue des champion rapporterait 12 millions d'euros, contre 2,4 pour l'Europa League. La différence est substantielle.

Urs Fischer se dit confiant avec ce double duel contre le champion d'Israël. «L'état d'esprit, l'ambiance dans le groupe, tout va bien. Cela se traduit sur la pelouse, où chacun se montre solidaire de l'autre. Tous sont prêts à corriger une erreur d'un coéquipier. C'est ce que je veux», a expliqué l'entraîneur.

«Il sera important de montrer dès les premières minutes qui sont les patrons sur le terrain. Nous devrons les mettre sous pression», affirme pour sa part Michael Lang. Qu'attendre de la formation du Maccabi? «C'est une équipe bien organisée, qui a davantage d'arguments sur le plan offensif que défensif. Il sera important de rester très actifs», souligne l'entraîneur du FCB. Fischer devra remodeler son milieu de terrain en raison des absences de Taulant Xhaka (suspendu) et Zdravko Kuzmanovic (blessé). Mais il dispose heureusement d'alternatives valables.

Pour les Bâlois, l'homme à surveiller s'appelle Eran Zahavi. Le capitaine du Maccabi est le point de référence de son équipe. Il a été déterminant au tour précédent, en marquant deux fois contre Viktoria Plzen alors que les Israéliens se trouvaient au bord de l'élimination. Zahavi a d'ailleurs été meilleur buteur du championnat la saison dernière.

Le club de Tel Aviv n'a disputé qu'une fois la phase de groupes de la Ligue des champions, en 2004. Il n'avait pas été verni au tirage au sort, avec comme adversaires le Bayern Munich, la Juventus et Ajax Amsterdam, excusez du peu...

L'équipe israélienne est dirigée par le Serbe Slavisa Jokanovic. La saison dernière, il a permis à Watford de remonter en Premier League.

(ats)

Ton opinion