Football: Bâle humilié en Coupe par Winterthour
Publié

FootballBâle humilié en Coupe par Winterthour

Les hommes de Ciriaco Sforza ont sombré à domicile (2-6) face au modeste cinquième de Challenge League.

par
Brice Cheneval
La détresse d’Edon Zhegrova et de ses coéquipiers contraste avec la joie des joueurs de Winterthour.

La détresse d’Edon Zhegrova et de ses coéquipiers contraste avec la joie des joueurs de Winterthour.

freshfocus

Le FC Bâle est décidément tombé bien bas. Privés du titre de champion depuis 2018, après huit ans de domination incontestable, les Bâlois pouvaient au moins se consoler avec la Coupe, dont ils avaient atteint la finale lors de 12 des 19 dernières éditions (pour 8 victoires), dont la dernière.

Même cette certitude ne tient plus désormais. Opposés au modeste Winterthour ce mercredi, cinquième de Challenge League et battu lors de ses trois dernières sorties, ils ont complètement déjoué (2-6).

Inoffensifs en début de match bien que maîtres du ballon, les joueurs de Ciriaco Sforza se faisaient surprendre à la 18e par une merveille de frappe de Ramizi qui venait se loger dans la lucarne. Puis Kalulu provoquait bêtement un penalty en fin de première période en laissant traîner sa jambe sur un tacle. Buess prenait son vis-à-vis à contrepied (42e, 0-2).

Trois buts en dix minutes

Déjà humilié à la pause, Bâle sombrait au retour des vestiaires, encaissant trois nouveaux buts en 10 minutes, par l’intermédiaire de Alves (50e), Pepsi (58e) et Ramizi à nouveau (60e).

Kasami (78e), d’une belle reprise de volée, et Cardoso (82e), d’une tête sur corner, sauvaient l’honneur si tant est qu’il y en avait une once.

Mais la soirée devait s’achever dans le malheur pour les locaux et Mahamid parachevait l'œuvre des visiteurs (86e).

C’est la première fois depuis 2006 que le FC Bâle se fait sortir de la Coupe avant les quarts de finale. Et il n’avait plus été surpris par une équipe de division inférieure depuis l’édition 2010-2011, face à Biel-Bienne (alors en D2) en quarts. Oui, le FC Bâle est décidément tombé bien bas.

Ton opinion