Europa League: Bâle perd 1-0 à Londres
Actualisé

Europa LeagueBâle perd 1-0 à Londres

Battu 1-0 à Londres par Fulham lors de la 2e journée de l'Europa League, le FC Bâle peut nourrir bien des regrets. Il s'est ménagé en vain plusieurs occasions de marquer et a dominé la plupart du temps.

Mis en confiance par ses récents bons résultats, et notamment son succès contre l'AS Rome, le FC Bâle a abordé la rencontre par le bon bout, prenant d'emblée l'initiative dans le bucolique Craven Cottage. Supérieurs techniquement - quel incroyable déchet dans la construction du côté anglais! -, les Rhénans ont dominé les débats en première période, de même que leurs nombreux supporters ont fait plus de bruit que leurs homologues anglais, bien silencieux.

Hélas pour lui, le FCB n'est pas parvenu à concrétiser trois occasions de prendre un avantage qui aurait été mérité. Frei (13e) croisait un peu trop sa frappe, avant qu'une volée d'Huggel ne passe de peu au-dessus de la cage gardée par Schwarzer. Le même Huggel galvaudait une énorme possibilité à la 24e, après une remise de la tête de Streller, en manquant le cadre alors qu'il était en position idéale.

Pour leur part, les hommes de Roy Hodgson ne se montraient dangereux qu'une fois, sur un tir du remuant Johnson (17e) qui frôlait le poteau d'un Costanzo réduit au chômage technique durant les 45 minutes initiales. Dépositaire du jeu de Fulham, le capitaine Murphy multipliait les mauvais choix, ce qui handicapait considérablement la manoeuvre des Cottagers. Ceux-ci pouvaient par contre compter sur le jeune Smalling (19 ans), qui tenait la baraque derrière en l'absence d'Hangeland.

Réveil anglais

Le scénario changeait à la reprise, avec des Anglais un peu mieux inspirés sur la pelouse et plus en voix dans les tribunes. Evoluant plus haut dans le terrain, Fulham parvenait à gêner la construction bâloise. Et après une alerte signée Greening (56e), les boys d'Hodgson élaboraient enfin une belle action collective, avec un décalage côté droit pour Johnson dont le centre en retrait était converti par Murphy (57e), qui se rachetait après une mi- temps indigne de son talent.

Devant courir après le score, Thorsten Fink sortait la carte Da Silva, qui relayait Abraham, dont le poste en charnière centrale était pris par Huggel. Les Bâlois, nettement moins à l'aise après le thé, avaient bien besoin d'un surplus de créativité que l'ancien joueur de Karlsruhe est supposé apporter.

Marco Streller bénéficiait d'une balle d'égalisation à la 83e après un superbe débordement d'un Stocker incisif, mais le numéro 9 du FCB ne cadrait pas sa reprise. C'était le résumé du match: Bâle n'a pas su prendre ses occasions, au contraire de son adversaire, bien plus efficace dans ce domaine. Dans les arrêts de jeu, Chipperfield se brisait sur son compatriote Schwarzer dont la parade permettait à Fulham de remporter trois points pas forcément mérités.

(ats)

Fulham - Bâle 1-0 (0-0)

Craven Cottage, 16100 spectateurs. Arbitre: Weiner (All). But: 57e Murphy 1-0.

Fulham: Schwarzer; Kelly, Baird, Smalling, Konchesky; Riise, Murphy, Greening, Dempsey; Johnson, Zamora.

Bâle: Costanzo; Sahin, Abraham (69e Da Silva), Cagdas, Safari; Carlitos (82e Almerares), Gelabert (86e Chipperfield), Huggel, Stocker; Frei, Streller.

Notes: Fulham sans Zuberbühler (pas qualifié), Duff, Hangeland, Davies, Etuhu, Stockdale et Kallio (blessés). Bâle sans Marque, Schürpf (blessés) et Inkoom (championnat du monde M20). Avertissements: 63e Greening, 85e Baird.Fulham, pour sa part, a concrétisé impitoyablement sa seule occasion par Murphy (57e). Les Anglais prennent ainsi la tête du groupe E.

Ton opinion