Football - Bâle s’en remet à son guide: il s’appelle Arthur Cabral
Publié

FootballBâle s’en remet à son guide: il s’appelle Arthur Cabral

Le Brésilien inscrit le triplé qui permet aux Rhénans de se projeter en phase de poules de la Conference League. Victoire 3-1 contre Hammarby.

par
Sport-Center
Le 2e but du Brésilien est somptueux.

Les choses sont bien parties pour que l’automne européen de la Suisse soit double. Young Boys y sera bien sûr (reste à déterminer si ce sera en Ligue des champions ou en Europa League), mais il est probable qu’il soit accompagné par le FC Bâle. Les Rhénans ont en tout cas fait une partie du travail en Conference League jeudi. Leur billet pour la phase de poules est en passe d’être validé, après leur succès 3-1 lors du match aller des barrages contre Hammarby.

Arthur Cabral réalise un début de saison exceptionnel. À l’instar de la victoire offerte au FCB jeudi soir.

Arthur Cabral réalise un début de saison exceptionnel. À l’instar de la victoire offerte au FCB jeudi soir.

freshfocus

Les Suédois l’ont appris à leurs dépens, comme l’ensemble des adversaires des Bâlois sur ce début de saison: l’association Esposito-Cabral fonctionne si bien qu’elle finit toujours par se trouver. Avant ça, chacun y va de son petit exploit, tour à tour. À la 2e minute, c’est l’Italien qui a tiré à côté. À la 17e aussi. Entre-temps, Cabral avait alerté le portier adverse de loin. Et finalement, à la demi-heure, c’est sur un coup franc excentré du joueur prêté par l’Inter que le Brésilien a trouvé la faille de la tête.

12 buts en 8 matches

Le signe que Bâle maîtrisait son sujet, comme à chacun de ses rendez-vous dans cette Conference League que le FCB a le mérite de respecter. D’autant plus après que Taulant Xhaka a touché la barre sur une demi-volée à l’entrée de la surface. Mais le trou noir qui lui a succédé, ponctué par un but suédois suite à un second ballon mal négocié (Khalili à la 71e), a laissé planer le doute.

Mais Bâle sait comme l’ôter, ce doute. Surtout Arthur Cabral, dans une forme extraordinaire sur ce début de saison. Le numéro 10 bâlois s’est permis un superbe triplé (dix jours après son quadruplé contre Servette). D’abord, avec une très propre frappe des vingt mètres (86e), avant un penalty quatre minutes plus tard.

Sur ce début de saison, Cabral pointe désormais à douze buts en huit matches. L’attaquant de 23 ans est l’homme le plus en vue de cet été, dans nos contrées. Puisse-t-il y demeurer encore un peu. Mais il est de plus en plus attirant…

Ton opinion

5 commentaires