Proche-Orient: Ban Ki-Moon exhorte les pays arabes à intensifier leurs efforts
Actualisé

Proche-OrientBan Ki-Moon exhorte les pays arabes à intensifier leurs efforts

Le Secrétaire général de l'ONU exhorte les principaux dirigeants du monde arabe à intensifier leurs efforts pour obtenir un cessez-le-feu sous condition avec le Hamas.

Le cessez-le-feu, préconisé par Ban Ki-Moon lors d'une réunion à huis clos dans l'après-midi, inclut la présence d'observateurs internationaux et, éventuellement, la protection des civils palestiniens.

Le Proche-Orient devrait être au coeur des discussions à partir de lundi à l'ONU. Ban Ki-Moon a prévu de rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas et plusieurs ministres arabes des Affaires étrangères. Les leaders arabes attendent du Conseil de sécurité des Nations unies qu'il adopte un projet de résolution condamnant Israël et demandant l'arrêt des bombardements dans la bande de Gaza.

Les efforts doivent viser la réunification de la bande de Gaza et de la Cisjordanie, ainsi que la fin du conflit israélo-palestinien, selon Robert Serry, le coordonnateur de l'ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, dans un message vidéo, depuis Jérusalem.

La fin du blocus de la bande de Gaza nécessiterait «l'engagement du Hamas à cesser ses tirs de roquette sur Israël et la contrebande d'armes», a affirmé Robert Serry, qui a également appelé à une protection «immédiate» des civils palestiniens situés dans la bande de Gaza.

«L'avenir du processus de paix et la stabilité de la région sont pris au piège entre l'irresponsabilité des tirs de roquette du Hamas et la démesure de la riposte israélienne», a expliqué l'émissaire onusien.

«Il est absolument impératif de trouver tout de suite une solution immédiate et durable, à même d'éviter un conflit plus profond et plus dangereux», a souligné Robert Serry. (ap)

Ton opinion