Genève: Bandes de jeunes rivales coursées par les policiers
Actualisé

GenèveBandes de jeunes rivales coursées par les policiers

Les forces de l'ordre ont dû séparer une soixantaine d'adolescents aux Eaux-Vives. En soirée, ceux-ci cherchaient toujours à s'affronter, selon la police.

par
dra
Plusieurs adolescents cherchent la bagarre dans les rues des Eaux-Vives, ce mercredi 7 juin 2017.

Plusieurs adolescents cherchent la bagarre dans les rues des Eaux-Vives, ce mercredi 7 juin 2017.

Leser-Reporter

«Mon fils, élève à l'école primaire des Vollandes, est venu affolé me dire qu'il y avait plein des jeunes qui se bagarraient dans le préau, s'émeut une maman. Après, on a vu plusieurs voitures de police intervenir dans le quartier.»

En tout, une quinzaine de patrouilles ont été mobilisées dans le quartier des Eaux-Vives, dès 16h20. Les forces de l'ordre ont d'abord été prévenues d'un attroupement au Jardin Anglais. «Une soixantaine de jeunes, a priori âgés entre 15 et 18 ans, se faisaient face. Il s'agissait visiblement des bandes rivales qui se provoquaient», précise Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale. Elles en sont finalement venues aux mains. Les agents ont alors dispersé les fauteurs de troubles en usant de sprays au poivre.

«A notre connaissance, il n'y a pas eu de blessé», précisent les forces de l'ordre. Trois personnes ont été interpellées et étaient entendues en début de soirée dans les locaux de la police. Au même moment, plusieurs adolescents jouaient au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, dans les rues des Eaux-Vives, pour visiblement poursuivre leur affrontement. Les bandes proviendraient du quartier de la rive gauche et de France voisine.

Ton opinion