Banque genevoise blanchie par la justice
Actualisé

Banque genevoise blanchie par la justice

lausanne – Abusée par un faux sorcier africain, une banque des Emirats arabes unis a vu son recours contre une banque privée genevoise rejeté par le Tribunal fédéral.

L'histoire avait débuté en août 1995. Un prétendu homme d'affaires malien affirmant posséder des pouvoirs surnaturels avait convaincu le responsable de la banque arabe qu'il pouvait multiplier les grosses coupures. Il a ensuite obtenu de la banque un crédit de 240 millions de dollars, dont plus de 67 ont été virés sur un compte à Genève. En 1998, la banque des Emirats a déposé une plainte pénale contre la banque genevoise pour blanchiment. Mais la Haute Cour a confirmé qu'aucun acte illicite par négligence n'avait été commis.

(ap)

Ton opinion