Banque Migros: résultat en repli
Actualisé

Banque Migros: résultat en repli

La Banque Migros a vu ses résultats se replier sensiblement au 1er semestre par rapport à la même période de 2006.

Le produit d'exploitation total a diminué de 6,2% à 269,8 millions de francs, et le bénéfice brut de 15,1% à 130,5%.

Le recul du produit d'exploitation est essentiellement dû à une chute de 68,2% des opérations de négoce, liée aux baisses boursières. Elles sont tombées à 6,9 millions de francs contre 21,6 millions un an plus tôt, a annoncé mardi la Banque Migros dans un communiqué.

A cette exception près, l'établissement affirme toutefois n'avoir subi aucun préjudice direct de la crise financière mondiale.

La Banque Migros explique par ailleurs la baisse du bénéfice brut pour la période sous revue principalement par des charges salariales accrues de 6,9%, en raison des hausses annuelles de rémunérations, à 77,7 millions de francs, et cela malgré une diminution de 20 emplois (en équivalents plein-temps) de son effectif, à 1187 personnes.

Du coup, le ratio charges/produit d'exploitation s'est dégradé à 51,6%, contre 46,5% au 1er semestre 2007.

Le total du bilan au 30 juin s'est inscrit à 29,47 milliards de francs, en hausse de 1,2% par rapport à la fin de l'année dernière. Durant ces six mois, le volume des prêts hypothécaires a augmenté de 3,4% à 23,72 milliards de francs, alors que les fonds de la clientèle s'accroissaient de 3,7% à 22,59 milliards.

Pour l'ensemble de l'exercice, la Banque Migros ne fait pas de prévisions. En 2007, elle avait dégagé un bénéfice brut de 297 millions de francs, avec à la clé un bénéfice net de 101,1 millions. (ats)

Ton opinion