Actualisé 23.01.2009 à 21:59

L'après BushBarack Obama lève l'interdiction sur l'avortement

Le président américain Barack Obama a supprimé une disposition interdisant le financement d'organisations américaines pratiquant ou facilitant l'avortement à l'étranger.

Il a signé vendredi un décret en ce sens, a annoncé la Maison Blanche.

La décision du nouveau chef de l'exécutif américain est un succès pour les avocats du droit à l'avortement. Cette question a donné lieu à des revirements chaque fois que la Maison blanche a changé de bord politique au cours des dernières décennies.

Quand la mesure d'interdiction était en vigueur, aucun financement public destiné à des activités de planning familial ne pouvait être apporté à des cliniques ou à des associations proposant des services ou des conseils en matière d'avortement dans des pays étrangers, même si les fonds en question provenaient de sources non gouvernementales.

Le dispositif est surnommé «règle de Mexico» parce qu'il a été présenté lors d'une conférence des Nations unies organisée en 1984 dans la capitale mexicaine. Il était l'une pièce maîtresse de la politique sociale de l'administration républicaine de Ronald Reagan.

L'ex-président démocrate Bill Clinton a abrogé la règle en prenant ses fonctions en janvier 1993. Son successeur George Bush l'a rétablie en janvier 2001.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!