Actualisé 11.10.2009 à 14:16

Etats-Unis

Barack Obama réaffirme son soutien aux droits des homosexuels

Le président américain Barack Obama a rappelé samedi aux associations de défense des droits des homosexuels qu'il soutenait leur cause.

Il a notamment renouvelé sa promesse de lever les restrictions qui pesent sur leur engagement militaire.

S'exprimant lors d'un dîner organisé par le Human Rights Campaign, un groupe de soutien aux homosexuels, Obama a promis d'en finir avec la «politique du silence». Cette politique interdit aux personnes d'exprimer ouvertement leur homosexualité si elles souhaitent servir dans l'armée américaine.

«Nous ne devrions pas punir des Américains patriotes qui se sont portés volontaires pour servir ce pays. Nous devrions louer leur volonté de montrer tant de courage et de désintéressement au nom de leurs concitoyens, spécialement quand ils combattent dans deux guerres», a-t-il déclaré devant quelque 3000 militants de la cause homosexuelle.

Il n'a toutefois donné aucun délai pour l'abrogation de cette loi de 1993, qui interdit aux militaires gays et lesbiennes de révéler leur orientation sexuelle sous peine d'exclusion de l'armée. Plus de 12'000 militaires américains ont été renvoyés en application de cette loi depuis qu'elle est en vigueur.

Militants déçus

De nombreux militants homosexuels, qui s'étaient mobilisés en faveur de M. Obama lors de la campagne présidentielle, ont exprimé leur déception que le président américain n'ait pas mis en pratique ses promesses plus rapidement. L'une des revendications est l'abrogation du Defense of Marriage Act qui empêche le gouvernement fédéral d'imposer aux Etats la reconnaissance des mariages gays.

Lors du dîner, M. Obama a reconnu que les «choses prenaient plus de temps qu'il ne l'avait imaginé», la question de la réforme du système de santé et celle de la lutte contre la crise économique occupant la majeure partie de son action.

«Ne doutez pas de la direction que nous suivons et du but que nous voulons atteindre», a déclaré Obama, réaffirmant son soutien «sans faille» à l'élargissement des droits des gays et des lesbiennes.

Changement de ton salué

Joe Solmonese, président de la Campagne pour les droits de l'Homme (HRC), principale organisation de défense des droits des homosexuels du pays et organisatrice du dîner de samedi, a souligné «la grande impatience» des militants, qui étaient appelés à défiler dimanche à Washington lors d'une Marche nationale pour l'égalité.

«Nous ne devrions toutefois pas confondre le travail et les progrès effectués ces dix derniers mois avec les reports, les prétextes et parfois la rhétorique haineuse des dix dernières années», a-t-il toutefois nuancé, critiquant le prédécesseur de M. Obama, George W. Bush.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!