Guerre des poupées: Barbie veut se débarrasser des Bratz

Actualisé

Guerre des poupéesBarbie veut se débarrasser des Bratz

Mattel, qui fabrique les mannequins Barbie, a demandé lundi à un juge américain de rendre une injonction afin d'interdire à son concurrent MGA Entertainment de produire et de commercialiser les poupées Bratz.

Il y a un peu plus d'un mois, un jury fédéral avait accordé à Mattel 100 millions de dollars (70 millions d'euros) de dommages et intérêts. Le dessinateur des Bratz avait eu l'idée de ces poupées aux yeux de biche et aux lèvres ourlées tandis qu'il travaillait pour Mattel.

Les ventes de Barbie ont chuté depuis que les Bratz sont arrivées sur le marché, il y a sept ans.

Isaac Larian, le PDG de MGA Entertainment, s'est dit déçu mais pas surpris par le demande d'injonction déposée par la firme d'El Segundo (Californie).

«Je suis heureux d'être en concurrence avec (Mattel) sur le marché», a-t-il déclaré. «J'avais espéré qu'ils accepteraient le défi et feraient de même».

Le juge Stephen Larson entendra les arguments sur cette demande d'injonction visant à faire interdire les Bratz le 10 novembre. (ap)

Ton opinion