Ligue des champions: Barcelone compte sur son «Messie»
Actualisé

Ligue des championsBarcelone compte sur son «Messie»

Barcelone se retrouve le dos au mur avant de recevoir l'Inter Milan en demi-finale retour de la Ligue des champions.

Lionel Messi tient peut-être les clés du match.

Lionel Messi tient peut-être les clés du match.

La défaite subie à San Siro (1-3) ne laisse aucun joker aux Catalans, qui ambitionnent de devenir la première équipe depuis vingt ans à remporter deux fois de suite le prestigieux trophée. Cette rencontre exhale un parfum enivrant entre deux géants du ballon rond européen, qui ont tous deux déjà inscrit leur nom au palmarès. Barcelone l'a emporté trois fois (1992, 2006, 2009), l'Inter Milan à deux reprises à une époque bien lointaine (1964, 1965).

Lionel Messi tient peut-être les clés du match. Le Ballon d'Or 2009 sera-t-il sublime, comme lors des deux tours précédents au Camp Nou (doublé en 8e face à Stuttgart, quadruplé en quart contre Arsenal)? Apparaîtra-t-il dans le droit-fil d'une saison jalonnée de 40 buts toutes compétitions confondues?

Ou son génie demeurera-t-il subliminal, d'un mutisme criant, comme à l'aller en Italie? Il y était étrangement hors du coup, sauf un coup de coude, dont la mâchoire édentée de Maicon témoigne. Un geste qui ne traduit pas le combat physique remporté par l'Inter dans la première manche. La méthode Mourinho, malgré l'ouverture du score catalane (par Pedro), avait payé, avec un bloc compact et l'essuie-glace joué par Cambiasso et Thiago Motta, coupant les ouvertures de Xavi.

L'ex-attaquant barcelonais Eto'o a dit qu'il ne célèbrerait pas un but éventuel dans son ancien jardin. La perspective de son duel à distance avec Ibrahimovic, contre lequel il a été échangé (à une moindre valeur), vaudra le détour. "Ibra"? Son fougueux caractère s'est assagi, et son jeu aussi. Avec 16 buts en Liga, il est loin du rendement qu'avait le Camerounais. Le pari du Suédois est d'être enfin héroïque sur la scène européenne.

En attendant, la dynamique penche du côté de l'Inter, qui a repris la tête de la Serie A tout en ménageant plusieurs titulaires. L'équipe de Mourinho vient d'aligner six succès de rang en Ligue des champions.

(si)

Ton opinion