Banque britannique: Barclays va supprimer 3000 emplois
Actualisé

Banque britanniqueBarclays va supprimer 3000 emplois

La banque Barclays a enregistré un bénéfice en baisse de 38%. Elle va donc tailler dans ses effectifs encore cette année.

La banque britannique Barclays a annoncé mardi un bénéfice net de 1,5 milliard de livres (1,9 milliard de francs) pour le 1er semestre 2011, en baisse de 38% par rapport à la même période de l'année précédente. Elle prévoit 3000 suppressions d'emplois cette année.

Le revenu net bancaire de Barclays est resté stable à 13,5 milliards de livres, pour une performance globale qualifiée d'»encourageante» par le groupe et légèrement supérieure aux attentes du marché.

Les résultats semestriels de Barclays ont été affectés par une provision de 1 milliard de livres destinée à régler des litiges sur des ventes forcées d'assurances crédits, une affaire qui a également touché ses concurrentes.

3000 emplois biffés

Barclays envisage par ailleurs la suppression de quelque 3000 emplois dans le monde cette année pour réduire ses coûts, selon les indications données mardi à la presse par son directeur général Bob Diamond.

Présentant les résultats semestriels du groupe lors d'une conférence téléphonique, M. Diamond a expliqué que 1400 emplois avaient été supprimés durant cette période, pour atteindre un effectif total de 146'100. «Nous pouvons partir du principe que cette tendance va se poursuivre et même légèrement s'accélerer», a-t-il dit.

Barclays est la seconde banque britannique à divulguer ses résultats semestriels après sa grande concurrente HSBC, qui est elle très présente en Asie. Elle a annoncé lundi 30'000 suppressions d'emplois d'ici à 2013 malgré un bénéfice de en hausse de 35%, à l'équivalent de 6,2 milliards d'euros.

(ats/afp)

Ton opinion