Horlogerie: Baselworld 2021 renvoyé aux calendes grecques
Actualisé

HorlogerieBaselworld 2021 renvoyé aux calendes grecques

La foire horlogère a trouvé un accord avec les exposants sur le remboursement de l'édition 2020. Pour 2021, la manifestation a été reportée à une date indéterminée.

L'édition 2021 de la foire horlogère et joaillière Baselworld, qui était prévue pour janvier, est reportée à une date pas encore déterminée. Face à la défection des grandes marques horlogères annoncée en avril, les organisateurs de la foire essayent de développer un nouveau concept.

Baselworld, qui était jusqu'ici l'événement horloger le plus important au niveau mondial, aurait dû se tenir du 28 janvier au 2 février 2021.

«Nous travaillons intensivement avec les exposants et les visiteurs pour déterminer et étudier les besoins et les possibilités de nouvelles plateformes,» a déclaré le directeur du salon Michel Loris-Melikoff, cité dans le communiqué publié jeudi. La manifestation communiquera d'ici l'été sur le nouveau concept et les dates auxquelles elle se tiendra.

La messe est confrontée à une érosion du nombre de ses exposants depuis un certain nombre d'années mais la crise s'est aggravée le mois dernier, lorsque les marques importantes qui y participaient encore ont décidé de se retirer.

Rolex, Tudor, Patek Philippe, Hublot, Zenith, Tag Heuer, Bulgari, Chopard et Chanel exposeront désormais leurs nouveautés à Genève, parallèlement au salon Watches & Wonders (ex-SIHH) prévu en avril. En 2018, le retrait du groupe Swatch avait déjà mis la manifestation dans une situation très difficile.

Accord avec les exposants

MCH, le propriétaire de la foire horlogère, a aussi annoncé avoir trouvé un accord avec les représentants des exposants sur les conditions de remboursements liées à l'édition 2020, qui a été annulée fin février à cause du coronavirus.

«Le groupe MCH prendra en charge environ deux-tiers des frais liés à la préparation de la foire jusqu'à son annulation. Les exposants supporteront le reste», a indiqué à AWP un porte-parole de l'entreprise. Ce dernier s'est cependant refusé de chiffrer ces coûts.

Le mois dernier les marques horlogères avaient exigé de recevoir l'intégralité des 20 millions engagés mais la messe rhénane s'était déclarée dans l'incapacité de satisfaire leurs demandes, ayant déjà engagé des frais de 18,36 millions.

«Je remercie les maisons Patek Philippe, Rolex, Tudor, Chanel, Chopard, Hublot, Zenith et Tag Heuer qui, dans un esprit de solidarité envers l'ensemble de l'industrie, ont accepté un remboursement moindre de façon à ce que les autres exposants bénéficient de meilleures conditions», a dit le président du comité des exposants, Hubert du Plessix, tout en remerciant aussi les représentants de MCH.

A 14h05, le titre prenait 1,6% à 12,80 francs dans un SPI en hausse de 1,56%. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion