Rachat de Ciba: BASF va supprimer 500 emplois
Actualisé

Rachat de CibaBASF va supprimer 500 emplois

Le géant allemand de la chimie BASF a annoncé lundi la suppression de 500 emplois d'ici 2013, dans les pigments.

Le groupe allemand va supprimer 500 emplois d'ici 2013.

Le groupe allemand va supprimer 500 emplois d'ici 2013.

Ces licenciements interviennent suite à l'acquisition par BASF du groupe bâlois Ciba, lui aussi présent sur le marché des pigments.

Dans le détail, 320 postes seront supprimés en Europe, notamment à Paisley, au Royaume-Uni, et à Grenzach en Allemagne. Les autres coupes concerneront le Brésil et deux sites américains, dans le Kentucky et dans l'Ohio. Les activités pigment emploient un total de 2900 personnes.

Six sites concernés

Dans un communiqué, le groupe indique avoir mené une «analyse complète des activités combinées» de BASF et de Ciba dans les pigments, qui a conduit à la décision de supprimer certains produits, pour éviter des doublons, et de certaines lignes de production.

Sur les 22 sites que compte cette activité, six seront concernés par des fermetures, tandis que six autres, en Asie et en Europe, verront leur capacité de production élargie.

BASF a racheté en avril 2009 le chimiste de spécialité Ciba pour 3,8 milliards d'euros (environ 5,5 milliards de francs au cours actuel). L'allemand compte terminer l'intégration du bâlois au deuxième trimestre et espère en tirer 350 millions d'euros d'économies en 2010, puis 450 millions par an en 2011 et 2012.

(ats)

Ton opinion