Contraception masculine: Bashé pour avoir fait une vasectomie

Théo Rivière, alias Théo Sacha, a reçu un déferlement de commentaires haineux sur Twitter après son opération de stérilisation.

Théo Rivière, alias Théo Sacha, a reçu un déferlement de commentaires haineux sur Twitter après son opération de stérilisation.

Instagram theo_sacha
Publié

Contraception masculineBashé pour avoir fait une vasectomie

Le créateur de jeux de société belge Théo Rivière a rédigé une publication sur Twitter à la suite de son opération de stérilisation. Un déferlement de commentaires orduriers s’est ensuivi. 

par
Nina Seddik

«Bien rentré de ma vasectomie. Crevé de l’anesthésie mais sinon presque zéro douleur et c’est allé super vite. Vraiment, si vous êtes une personne avec un pénis sûre de ne pas vouloir d’enfant et que vous voulez libérer vos partenaires de cet aspect, je vous le recommande», écrivait Théo Rivière, alias Théo Sacha sur les réseaux sociaux, le 15 novembre dernier dans un tweet. «(…) de loin on dirait un truc énorme alors ça fait peur, mais je suis si ravi qu’Élodie (ndlr: sa compagne) puisse se libérer de cette charge et c’était pas si difficile», ajoute-t-il en commentaire.

Déferlement de haine

Une publication qui a valu à ce créateur de jeux de société belge, âgé de 31 ans, un déferlement de commentaires injurieux de la part d’internautes, en majorité masculins: «T’auras l’air malin quand elle va te larguer mdr.», «Les vétérinaires sont formidables! Joyeuse castration à toi.», «Tant mieux qu’il se soit rendu infertile, vive la sélection naturelle.», «L’automutilation est devenue très tendance chez les gauchistes.», «Putain de dégénéré! Mais ferme ta gueule et va te cacher! En temps normal la sélection naturelle aurait dû te balayer depuis ton plus jeune âge vu ta dégaine!» «Sélection naturelle, le mec (lui dirait porteur de pénis) était déjà prédisposé à l’échec grâce à sa dégaine de Bambi attardé mais il décide de mettre toutes les chances de foirer de son côté en se faisant châtrer. Un tel dévouement à la loose c’est presque émouvant.»

Vague de soutien en réponse

Face à ces commentaires haineux, des twittos ont pris leur clavier pour défendre Théo Rivière. Cette internaute salue par exemple le fait que, grâce à sa vasectomie, il ait libéré sa compagne de la charge mentale liée à la contraception: «Bravo et bon rétablissement! C’est chouette de voir des hommes prendre en main des questions de contraception.», «On a pas souvent de témoignages de vasectomie c’est cool! Merci d’en parler!», commente une autre. Des hommes ayant choisi l’option de la vasectomie lui ont aussi apporté leur soutien: «Bravo à toi! Bravo de l’avoir fait. Bravo d’en parler. C’est une solution simple mais encore beaucoup trop taboue. C’est pour ça que c’est bien d’en parler, pour que ça devienne plus accepté. C’est mon tour vendredi prochain.»

«Fastoche en fait, ce n’est pas si dur»

Dans une discussion avec le Français Fabrice Florent – animateur de podcast, fondateur du magazine «Madmoizelle» et ayant lui aussi subi une vasectomie – diffusée en direct sur la plateforme Twitch le 21 novembre dernier, Théo Rivière révèle qu’il ne s’attendait pas à autant de commentaires négatifs. Il ajoute que sa publication sur Twitter avait vocation à rassurer les hommes qui, comme lui, hésitaient à passer le pas par peur de l’opération. «J’ai mis longtemps à me décider car je flippais que quelqu’un touche à mon appareil génital, confesse-t-il. Et puis, je me suis réveillé et je me suis dit: ah oui, ok. Fastoche en fait, ce n’est pas si dur. Il faut que je prévienne les gens autour de moi.»

Briser le tabou

Malgré la vague de haine qui l’a frappé, Théo Rivière ne regrette pas d’avoir évoqué son expérience de la vasectomie sur Twitter. Selon Fabrice Florent, cela contribue à briser le tabou à ce sujet et à répondre aux nombreuses questions que soulève cette opération. «Il y a un vrai problème d’information et de connaissances par rapport à ça», regrette-t-il. Pour y remédier, il n’hésite pas à parler de sa propre expérience et à inviter d’autres hommes à faire de même, comme dans la vidéo ci-dessous diffusée l’année passée sur sa chaîne twitch.

En septembre 2021, le youtubeur Nota Bene avait lui aussi réalisé une vidéo parlant de sa vasectomie.

Légère augmentation en Suisse romande

Selon la RTS, Le nombre de vasectomie était en hausse de 30% dans les hôpitaux romands entre 2018 et 2019. Une augmentation à relativiser puisque la majorité des opérations se pratique en clinique ou dans des cabinets d’urologues. Non remboursée par l’assurance maladie, le prix varie entre 800 et 1500 francs.

Ton opinion

11 commentaires