Motocyclisme: MotoGP: Viñales a eu le dernier mot
Publié

MotocyclismeMotoGP: Viñales a eu le dernier mot

Le pilote espagnol a remporté le GP d’Emilie Romagne perturbé par la pluie. La situation au championnat du monde est plus serrée que jamais.

par
Jean-Claude Schertenleib
Maverick Viñales jubile: il vient de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur.

Maverick Viñales jubile: il vient de franchir la ligne d’arrivée en vainqueur.

Keystone

Franco Morbidelli, le vainqueur de dimanche dernier, «sorti» dès le premier tour par Aleix Espargaró, Valentino Rossi qui tombe un peu plus loin, c’est bien Francesco «Pecco» Bagnaia (Ducati) qui devenait l’atout numéro 1 de l’académie VR46 ce dimanche. Une responsabilité que l’ancien champion du monde Moto2 a parfaitement assumé jusqu’au 21e tour, lorsqu’il n’a pas pu éviter la chute dans le virage No 6, alors qu’il semblait avoir fait le nécessaire face à Maverick Viñales (Yamaha).

L’Espagnol seul devant, l’intérêt allait ensuite se focaliser sur la deuxième place entre Pol Espargaró (KTM), Fabio Quartararo (Yamaha) et un nouveau extraordinaire Joan Mir (Suzuki), qui allait revenir de loin et passer ses deux adversaires à l’avant-dernier tour. On n’était pas encore au bout de nos surprises puisque Quartararo, troisième sous le drapeau à damier, allait être pénalisé de 3 secondes pour ne pas avoir subi une pénalité de «long lap», étant sorti trop souvent des limites de la piste.

Conséquence: huitième de ce GP d’Emilie Romagne, Andrea Dovizioso (Ducati) conserve la tête du championnat pour... un point, devant deux pilotes ex-aequo, Quartararo et Viñales, et quatre longueurs sur Joan Mir. Prochain GP: dimanche prochain, en Catalogne.

Moto2: Bastianini gagne une course sprint

La course de Moto2 a été arrêtée rapidement au drapeau rouge, la pluie ayant fait une timide apparition sur le circuit de Misano. Un deuxième départ a été redonné pour une course sprint de 10 tours, remportée par l’Italien Enea Bastianini, devant son compatriote Marco Bezzecchi et le Britannique Sam Lowes. Quatrième de la course, Luca Marini conserve son leadership au championnat, mais il ne compte plus que cinq points d’avance sur le vainqueur du jour, à une semaine du GP de Catalogne.

Neuvième, Thomas Lüthi a vécu un week-end compliqué en Italie.

Neuvième, Thomas Lüthi a vécu un week-end compliqué en Italie.

Keystone

Thomas Lüthi termine 9e de cette course, au terme d’un week-end compliqué.

Victoire d’un revenant en Moto3

La carrière du vainqueur de la course de Moto3 avait failli se terminer ici même à Misano il y a quelques années lorsque, engagé alors en Moto2, il avait eu un geste grave aux dépens de Stefano Manzi, en touchant volontairement le levier de frein de son compatriote, en pleine ligne droite. Mis immédiatement à la porte de son équipe, Romano Fenati avait alors décidé de tout arrêter; mais l’an dernier, il revenait en Moto3.

Romano Fenati, vainqueur en Moto3.

Romano Fenati, vainqueur en Moto3.

Keystone

Et ce dimanche, après une course comme on les adore, avec des changements permanents de leaders et des touchettes, Fenati, qui défend désormais les couleurs du team Husqvarna de Max Biaggi, a eu le dernier mot pour 36 millièmes devant son compatriote Vietti et 85 sur le Japonais Ai Ogura (Honda). Ogura revient du même coup à deux points de l’Espagnol Albert Arenas en tête du championnat du monde, à une semaine du GP de Catalogne. Le Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM) termine 23e.

Ton opinion

4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Merkobenzina

20.09.2020, 16:48

J’espère que ce sont les suisses et la volonté du peuple qui auront le dernier mot! Un très grand OUI à l’initiative de limitation le 27 septembre prochain! (Objet fédéral 1) Il n’y a pas assez de suisses dans les banques, les assurances ou encore l’administration publique ! Les jeunes sont au chômage ou à l’aide sociale! Les gens se font remplacer sans raison ! Un bon CV n’a plus aucun poid face au réseau de copinage et de piston ! Les accords liés à la libre circulation des personnes pourront être renégociés mais il est grand temps que les suisses soient une priorité sur leur propre marché de l’emploi ! Tous ceux qui votent non, j’espère que vous perdrez votre emploi et que vos enfants feront des photocopies en étant payé 2000.- par mois tout en ayant un master ! Parce que c’est ça la situation actuelle ! Un grand OUI le 27 septembre SVP et bonne journée à toutes et à tous ! OUI à la priorité pour les suisses en suisse sur le marché de l’emploi !

Tom Jerry

20.09.2020, 15:51

Allez, une petite bagarre Suzuki vs ktm pour le titre😁