17.11.2020 à 22:22

Websérie«Batards», une série qui dérange, effraie et fascine

Créée par deux jeunes réalisateurs, cette fiction plonge le spectateur dans une société dont la violence est exacerbée et l’amour un produit.

von
Julienne Farine

Regarder «Bâtards», visible dès le 22 novembre 2020 à 8h sur YouTube, Play RTS et Play Suisse, c’est prendre un coup de poing dans le ventre et se poser beaucoup de questions. Cette websérie de Malou Briand et Raphaël Meyer (ci-dessous) met en scène une émission de téléréalité dans laquelle des enfants abandonnés sont en compétition pour se faire adopter par un couple riche et célèbre. Alternant cruauté, humour et légèreté, elle dérange, et c’était le but de ses créateurs.

Raphaël Meyer et Malou Briand, réalisateurs de Bâtards

Raphaël Meyer et Malou Briand, réalisateurs de Bâtards

RTS/Anne Kearney

«Nous avions envie de créer un inconfort chez le spectateur. Il ne fallait pas que ça soit une parodie de téléréalité, pour ne pas donner à celui qui regarde le luxe de créer une distance entre lui et la série», confie Raphaël Meyer. Dès les premières minutes, on se dit qu’on ne tiendra pas. Comment peut-on se passionner pour des gamins qui se battent sous les ordres d’un producteur sans scrupules (très bon Vincent Veillon) pour gagner une famille? Et pourtant, on reste, fasciné, se demandant comment on réagirait si un tel programme était vraiment diffusé.

Vincent Veillon incarne le producteur de l’émission «Incroyables bâtards».

Vincent Veillon incarne le producteur de l’émission «Incroyables bâtards».

Les jeunes acteurs ont été associés à l’écriture. «Ce qui nous a marqués, se souvient Raphaël Meyer, c’est qu’ils étaient moins sensibles à la violence que nous. Elle fait partie de leur monde d’une certaine manière. Nous avons eu plus de discussions sur le côté cynique que peut avoir «Bâtards», et qui leur échappait un peu.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
34 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

AngieKiwi

18.11.2020 à 20:31

Je trouve que les enfants qui participent dans ce film prennent beaucoup de risque d etre marqués a vie par le scénario ....

Pour une fois

18.11.2020 à 09:04

ca a l'air pas si nul que ca

Jmenfou

18.11.2020 à 07:37

Mais comme je m'en tape alors !