Actualisé 09.11.2006 à 22:24

Battue en 3 sets, Hingis n'est plus maître de son destin

La Saint-Galloise (No 8) a été battue 3-6 6-1 6-4 par Amélie Mauresmo (No 1) dans son dernier match du round robin, au Masters de Madrid.

Martina Hingis ne figurera dans le dernier carré que si la Française s'incline aujourd'hui devant Justine Henin-Hardenne (No 3). Le set remporté hier pourrait bien être d'une importance capitale pour la Suissesse: si elle s'était inclinée en deux manches, elle aurait en effet vu sa saison se terminer.

Grâce au gain du premier set, elle possède un pourcentage de manches remportées supérieur à celui de Nadia Petrova. Amélie Mauresmo afficherait pour sa part un bilan également défavorable en cas de défaite face à Justine Henin-Hardenne.

Martina Hingis, qui aurait obtenu son ticket pour les demi-finales en cas de succès, a sans doute payé hier les efforts consentis depuis le début du tournoi. Même si elle refusait de mettre en cause la programmation, la Saint-Galloise n'a pas vraiment été gâtée par les organisateurs. Ses deux premiers matches, conclus tous deux en trois manches aux alentours de minuit, avaient visiblement laissé des traces.

L'ex-numéro un mondiale semblait pourtant partie pour rééditer sa remarquable performance réussie la veille face à Nadia Petrova. C'était toutefois sans compter sur une nette baisse de régime, mais aussi sur la réaction d'orgueil d'Amélie Mauresmo. Inexistante mardi face à Nadia Petrova et peu constante hier dans le set initial, la résidente genevoise retrouvait en effet toutes ses sensations dès l'entame de la deuxième manche.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!