Battue interrompue pour la petite disparue

Actualisé

Battue interrompue pour la petite disparue

ST-GALL – Les autorités ont mis fin samedi aux recherches systématiques de la petite Ylenia sur le terrain, plus de dix jours après sa disparition à Appenzell.

Tous les endroits visités par son ravisseur présumé, Urs Hans von Aesch, ont été passés au peigne fin, sans livrer de traces supplémentaires de la fillette. La police st-galloise a collecté plus de mille informations. Au gré des analyses et besoins, elle ordonnera des fouilles ponctuelles. L'enquête s'est aussi concentrée sur le domicile espagnol du ravisseur présumé, où les policiers ont procédé à une vaste perquisition. Une multitude d'objets ont été mis sous scellés. Le contenu de l'interrogatoire de la femme du suspect n'a pas été rendu public. Von Aesch s'est suicidé le 31 juillet, jour de la disparition de la fillette.

(mme/ ats)

Ton opinion