Ligue des champions: Bayern bat Manchester City
Actualisé

Ligue des championsBayern bat Manchester City

Le Bayern Munich a marqué dans les dernières minutes de jeu et ainsi battu Manchester City, en Ligue des Champions. L'AS Roma a été pour sa part en démonstration. Chelsea a peiné.

Le Bayern a battu Manchester City, mercredi.

Le Bayern a battu Manchester City, mercredi.

Un but du défenseur Boateng à la 90e a permis au Bayern Munich de gagner le choc du groupe E contre Manchester City.

Ce succès récompense l'équipe qui a le plus tenté. Auteur de plusieurs arrêts, le gardien Hart a été impuissant sur le tir de Boateng.

Pour son premier match de Ligue des champions après la pire humiliation de son histoire européenne à domicile (défaite 0-4 contre le Real Madrid le 29 avril en demi-finale retour), le Bayern a donc arraché une victoire précieuse tant sur le plan comptable que psychologique. Les Anglais, de leur côté, ont sans doute été trop attentistes.

Par rapport à la saison dernière, les Bavarois ont évolué de manière plus directe, avec le souci de donner davantage de percussion et de vitesse dans les actions offensives. On a donc moins vu de possession de balle stérile, ce qui était le défaut majeur du Bayern au printemps. Mais les champions d'Angleterre ont constitué un adversaire solide.

Xherdan Shaqiri a dû être déçu de ne pas être impliqué dans le match, surtout en tenant compte du fait que Pep Guardiola déplorait plusieurs absences sur blessure. Le Suisse prenait place sur le banc, tout comme Robben jugé pas encore apte à tenir 90 minutes en raison d'un genou récalcitrant. Le Néerlandais entrait toutefois à la 76e à la place d'un Müller pas très heureux dans ses actions.

Le show Hart

Manchester City a pu atteindre le repos sur un score nul et vierge, en grande partie grâce à son gardien. Joe Hart s'est en effet montré intraitable, sauvant notamment avec brio devant Müller (19e), Götze (21e) et Alaba (32e). Les Allemands ont manqué deux occasions nettes par Müller (1re) et Lewandowski (36e), tous deux tirant dans le petit filet. Les Citizens ont pour leur part connu quelques bons moments, mais Neuer n'a dû intervenir que sur un tir de Dzeko (13e) et une tête de Sagna (40e).

Après le thé, le niveau a un peu baissé et les occasions de but se sont raréfiées. Les Bavarois ont réclamé en vain un penalty pour une main de Fernandinho (60e). La défense mancunienne a souvent plié, ayant parfois recours à des fautes (quatre cartons jaunes pour les Anglais). Sur un contre, City aurait aussi pu obtenir un penalty pour une intervention litigieuse de Benatia sur Silva (83e). Hart se détendait encore sur un missile de Boateng (88e), mais il s'avouait battu peu après face au même joueur.

Démonstration de la Roma

L'autre match du groupe a tourné à la démonstration de l'AS Rome. Les Italiens ont écrasé le CSKA Moscou 5-1. Les hommes de Rudi Garcia ont pris un départ idéal puisqu'ils ont inscrit deux buts dans les dix premières minutes. Iturbe (6e), Gervinho (10e/31e) et Maicon (20e) ont profité des largesses d'une défense russe aux abois, qui se fabriquait même un autogoal en début de seconde période.

Ce large succès lance idéalement la Roma dans ce qui est sans doute le groupe le plus relevé de la compétition. Le club italien entend bien ne pas laisser le Bayern et Manchester City continuer leur route en 8es de finale.

La police romaine a toutefois dû intervenir dans la tribune des supporters du CSKA Moscou pour maîtriser les éléments les plus violents. Des supporters ont commencé à lancer des fumigènes droit vers la tribune voisine, occupée par des Romains. Certains ont renvoyé les fumigènes vers la tribune russe. Les stadiers sont intervenus dans la tribune réservée aux suiveurs du CSKA mais ont été chargés par quelques éléments violents.

Des policiers casqués sont alors entrés dans la tribune pour maîtriser les supporters. Quelques coups de matraques ont été donnés. Ces incidents pourraient entraîner une sanction de l'UEFA contre le club moscovite.

Le Paris Saint-Germain inquiète

Déjà loin de ses standards en L1, le PSG a réalisé une entrée en matière décevante lors de la 1re journée de la Ligue des champions, au cours de laquelle il n'a pas pu ramener mieux qu'un point d'Amsterdam contre l'Ajax (1-1).

Bilan mitigé car les Parisiens ont ouvert la marque par Cavani avant la pause, ont dominé durant une bonne heure et se sont créé passablement d'occasions qu'ils n'ont toutefois pas su convertir. Même Zlatan Ibrahimovic, de retour dans son ancienne maison (2001 - 2004). Alors, au fil des minutes, la machine de Laurent Blanc s'est enrayée et Lasse Schöne a égalisé à la 74e, sur coup franc. L'international danois a même failli doubler la mise trois minutes plus tard mais Sirigu a de justesse réussi à détourner son tir sur le poteau.

Entrée en matière sobre mais victorieuse en revanche pour Barcelone, toujours dans le groupe F. C'est avec une équipe fortement rajeunie - six joueurs avaient 23 ans ou moins au coup d'envoi - que les Catalans ont fait le job contre l'APOEL Nicosie (1-0/but de Piqué).

L'ancien ange gardien du Gladbach de Lucien Favre, Marc-André ter Stegen, a vécu un premier match en blaugrana très tranquille - aucun arrêt à effectuer! Pour encadrer tous ces jeunes gens, il fallait quand même bien toute l'expérience de Xavi, 34 ans, qui a disputé son 142e match de Ligue des champions (record de Raul égalé).

Chelsea a calé

Surprise à Stamford Bridge, avec la titularisation du revenant Didier Drogba (36 ans) à la pointe de l'attaque de Chelsea en lieu et place de Diego Costa, pourtant déjà auteur de... sept buts en quatre rencontres. Les Blues ont calé pour la première fois de la saison contre Schalke (1-1), qui a répondu au 1-0 de Fabregas par Huntelaar. Tranquillo Barnetta est entré en jeu pour Sam à la 78e, faisant sa deuxième apparition de la saison après ses 14 minutes jouées au 1er tour de la Coupe d'Allemagne le 18 août. L'autre match du groupe G a vu Maribor et le Sporting du Portugal faire 1-1.

Enfin, dans le groupe H, Porto a largement profité des carences défensives et du gardien de Borisov, ainsi que du triplé de l'international algérien Yacine Brahimi, pour régler leur compte aux Biélorusses (6-0). Match nul entre Bilbao et Donetsk (0-0). (ats)

Bayern Munich - Manchester City 1-0 (0-0)

66'000 spectateurs. Arbitre Undiano Mallenco (Esp). But: 90e Boateng 1-0.

Bayern Munich: Neuer; Rafinha (84e Pizarro), Boateng, Benatia (85e Dante), Alaba; Lahm, Xabi Alonso, Bernat; Müller (76e Robben), Götze; Lewandowski.

Manchester City: Hart; Sagna, Kompany, Demichelis, Clichy; Touré, Fernandinho; Navas (88e Kolarov), Silva, Nasri (58e Milner); Dzeko (74e Agüero).

Notes: Bayern sans Ribéry, Schweinsteiger, Alcantara, Badstuber et Javi Martinez (blessés), City sans Zabaleta (suspendu) et Jovetic (blessé).

Avertissements: 40e Dzeko. 45e Kompany. 65e Clichy. 77e Demichelis.

AS Rome - CSKA Moscou

35'000 spectateurs. Buts: 6e Iturbe 1-0. 10e Gervinho 2-0. 20e Maicon 3-0. 31e Gervinho 4-0. 50e Ignashevich (csc) 5-0. 82e Musa 5-1.

AS Rome: De Sanctis; Maicon, Manolas (76e Yanga-Mbiwa), Astori, Torosidis; Pjanic, Keita, Nainggolan; Gervinho (72e Ljajic), Totti, Iturbe (26e Florenzi).

Notes: AS Rome sans De Rossi (suspendu), Castan et Strootman (blessés).

Groupe E

AS Rome (ITA) - CSKA Moscou (RUS) 5 - 1

Bayern Munich (GER) - Manchester City (ENG) 1 - 0

Groupe F

FC Barcelone (ESP) - APOEL Nicosie (CYP) 1 - 0

Ajax Amsterdam (NED) - Paris SG (FRA) 1 - 1

Groupe G

NK Maribor (SLO) - Sporting Portugal (POR) 1 - 1

Chelsea (ENG) - Schalke 04 (GER) 1 - 1

Groupe H

Athletic Bilbao (ESP) - Shakhtar Donetsk (UKR) 0 - 0

FC Porto (POR) - BATE Borisov (BLR) 6 - 0

Ton opinion