Beachvolley: nouvelle aventure des frères Laciga
Actualisé

Beachvolley: nouvelle aventure des frères Laciga

Les paires helvétiques, couronnées cinq fois ces huit dernières années, voudront poursuivre leur parcours doré à l'occasion des Championnats d'Europe.

Les frères Paul et Martin Laciga ont choisi de refaire équipe après près de deux ans de séparation.

Les deux Fribourgeois ont mis en émoi le petit monde du «beach» en début de semaine en annonçant leur intention de se remettre ensemble, le temps des Championnats d'Europe. Ils espèrent ainsi secrètement renouer avec leur glorieux passé, qui les avait vus être sacrés trois frois consécutivement sur le plan européen, de 1998 à 2000.

Mais ces retrouvailles ont d'abord été dictées par le forfait du nouveau partenaire de Martin Laciga, Markus Egger, blessé à un genou, et dont le remplaçant David Wenger n'a pas trouvé ses marques aux côtés du cadet des Laciga. Pour sa part, Paul Laciga ne s'était pas qualifié aux côtés de Sascha Heyer, à la suite d'un changement de réglementation de la fédération internationale. Les deux frères fribourgeois n'ont ainsi eu d'autre choix que de se remettre ensemble...

Rien n'indique cependant que les Laciga, qui ne jouaient plus ensemble depuis deux ans, retrouveront leurs automatismes. «Nous voulons d'abord nous amuser et faire le maximum», relève Paul. «J'espère que nous parviendrons à nous entendre comme avant. Nous formons en tout cas une paire intéressante.»

En plus de leurs trois titres européens, les Laciga ont été vice- champions du monde en 1999 et ont remporté cinq succès sur le World Tour.

Kobel/Heuscher veulent finir en beauté

Plus sûrement, les espoirs suisses reposeront sur les épaules de Patrick Heuscher et Stefan Kobel. La paire sera associée pour l'avant-dernière fois, puisque Kobel cessera la compétition après les Championnats de Suisse de Berne, une semaine plus tard.

Les médaillés de bronze des JO d'Athènes ont retrouvé un excellent niveau après un passage à vide au mois de juin. Ils se sont classés quatre fois d'affilée dans le «top 10» dernièrement sur le World Tour et abordent le rendez-vous néerlandais en pleine confiance. «Nous voudrions bien monter une dernière fois sur le podium», annoncent-ils, eux qui avaient glané le bronze en 2004 et l'argent l'an dernier.

Les principaux adversaires des Suisses seront les Allemands Julius Brink/Christoph Dieckmann, les Espagnols Pablo Herrera/Raul Mesa, tenants du titre, et les Néerlandais Reinder Nummerdor/Richard Schuil.

Kuhn/Schwer en embuscade

Côté féminin, Simone Kuhn et Lea Schwer ne devraient a priori pas jouer les premiers rôles. «Nous serons les outsiders et pourrons jouer sans pression», estime Simone Kuhn, qui se souvient que l'an dernier, elle et sa camarade étaient passées tout près du podium (4es). La Lucernoise, il y a deux ans, avait même remporté le titre, aux côtés de Nicole Schnyder-Benoit, retirée depuis. (ats)

Ton opinion