Mauvais timing: Beastie Boys traînés en justice pour un sample
Actualisé

Mauvais timingBeastie Boys traînés en justice pour un sample

Un label américain a porté plainte contre le groupe pour avoir utilisé sans accord des samples. La plainte a été remplie quelques heures seulement après la mort d'Adam Yauch...

par
Fabien Eckert
Adam Horvitz, Mike Diamond et Adam Yauch (de g. à dr.) ici lors d'un concert en 2007 au stade de Wembley à Londres.

Adam Horvitz, Mike Diamond et Adam Yauch (de g. à dr.) ici lors d'un concert en 2007 au stade de Wembley à Londres.

C'est ce qu'on appelle un très mauvais timing. Le site tmz.com révèle que le label américain TufAmerica a accusé les Beastie Boys d'avoir volé des samples d'artistes signés sur ce label. Le plus moche dans cette histoire est que la plainte a été déposée à New York, quelques heures seulement après la mort d'Adam Yauch, membre du trio hip hop.

TufAmerica affirme que MCA, Mike D et Ad-Rock ont volé des samples du groupe des eighties Trouble Funk et ce «sans autorisations». En cause: le rythme de batterie de «Drop the Bomb» de Trouble Funk se serait retrouvé sur «The New Style» des Beastie Boys. TufAmerica ne s'arrête pas là. Après la batterie, la guitare. Selon la maison d'édition, les Beastie Boys ont aussi pompé des riffs. Sur les titres «Car Thief» et «Hold It Now Hit It».

Pour l'heure, les Beastie Boys n'ont pas commenté le cas. Ils ont certainement mieux à faire... Il n'en reste pas moins qu'on peut légitimement se demander quelle est la justesse de cette plainte, déposée quelques heures après le décès d'Adam Yauch...

Les titres qui posent problème:

Suivez l'actualité musicale de 20 minutes aussi sur:

Ton opinion