Actualisé 30.06.2020 à 07:20

Paris

Beaubourg rouvre avec un hommage à Christo

Une expo retrace les réalisations monumentales de l’artiste bulgare dans la capitale française. A commencer par l’emballage du pont Pont-Neuf en 1985.

1 / 11
Inventeur d’un genre artistique nouveau, «l’entoilage de l’espace», Christo avait notamment emballé le Reichstag de Berlin en 1995.

Inventeur d’un genre artistique nouveau, «l’entoilage de l’espace», Christo avait notamment emballé le Reichstag de Berlin en 1995.

KEYSTONE
Le projet «Surrounded Islands» («Les îles entourées») à Miami, en Floride, en 1983.

Le projet «Surrounded Islands» («Les îles entourées») à Miami, en Floride, en 1983.

KEYSTONE
Le Pont-neuf emballé en septembre 1985

Le Pont-neuf emballé en septembre 1985

AFP

Un mois après sa mort, Christo a droit à une exposition hommage que le confinement avait retardée: elle parcourt la période parisienne de l'artiste bulgare et de son épouse Jeanne-Claude, racontant comment ils avaient préparé l’«empaquetage» en 1985 du Pont-Neuf au grand bonheur des Parisiens.

«Christo et Jeanne-Claude, Paris!» marque mercredi la réouverture du grand musée national d'art contemporain au coeur du Marais, après une fermeture financièrement douloureuse. La mort, le 31 mai à New York à 84 ans, du grand plasticien médiatique, pourrait contribuer à booster la fréquentation.

Est proposée une visite à travers tous les travaux préparatoires, collages, études, maquettes du projet du Pont-Neuf, et ce qui avait conduit l'artiste à vouloir «empaqueter» les grands monuments symboles, du Reichstag à l'Arc de Triomphe (bientôt). Le Pont-Neuf, ce furent 40.000 m2 de tissu beige, des kilomètres de cordes, des plongeurs, des cordistes, toutes sortes de métiers sous l'oeil médusé des Parisiens...

Arc de Triomphe emballé l’an prochain

L'empaquetage à venir de l'Arc de Triomphe conserve toujours l'accord du Centre des monuments nationaux et de l'Elysée malgré la mort de l'artiste : il sera donc bien réalisé à l'automne 2021, avec un an de retard en raison du coronavirus. Pensée au départ comme une exposition introductive au projet de l'Arc de Triomphe, l'exposition de Beaubourg en révèle les travaux préparatoires...

«Christo adore le travail de conviction: il aime apostropher les gens, ferrailler au propre comme au figuré. A la limite parfois, on se dit qu'il est un peu déçu quand il a l'impression que les choses se passent un peu facilement», commentait en mars Serge Lasvignes, président du Centre Georges-Pompidou, passant en revue ses quelque 42 projets dont une vingtaine ont été réalisés: du Reichstag aux Gates de Central Park à New York en passant par les Floating Piers du lac d'Iseo en Italie.

Christo est mort, le 31 mai à New York à l’âge de 84 ans.

Christo est mort, le 31 mai à New York à l’âge de 84 ans.

AFP
(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé