Justice genevoise: Bébé déposé à l'hôpital dans un sac-poubelle
Actualisé

Justice genevoiseBébé déposé à l'hôpital dans un sac-poubelle

Un couple comparaît mardi devant le Tribunal de police genevois. Il est accusé d'avoir mis en danger la vie de leur nouveau-né au printemps 2008.

par
ila

Déjà mère de trois enfants, K. a accouché dans la cuvette des toilettes, chez elle, dans la nuit du 7 au 8 mai 2008, alors que son mari dormait. Selon la «Tribune de Genève», cette aide-soignante trentenaire, qui dit n'avoir jamais parlé de sa grossesse à son époux, aurait ensuite placé le nourrisson dans un sac-poubelle et envisagé de l'abandonner en rase campagne. Finalement, le couple amènera le bébé à la maternité des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Enfant placé en famille d'accueil

Le nouveau-né, en hypothermie, sera réanimé et sauvé. Mais la justice s'est emparée de l'affaire. Ce mardi, K. et son compagnon comparaissent devant le Tribunal de police de Genève pour exposition, soit pour «avoir exposé une personne, hors d'état de se protéger elle-même, à un danger de mort ou à un danger grave imminent pour sa santé».

Aujourd'hui, l'enfant, une fillette âgée de trois ans, est placée dans une famille d'accueil. Les trois autres enfants du couple vivent chez leurs grands-parents.

Charges contestées

Les avocates des accusés contestent les charges pesant sur leurs clients. La mère, qui admet avoir fait une «énorme erreur», a passé près d'un mois en détention préventive au moments des faits. Son mari quant à lui a séjourné huit jours à Champ-Dollon.

Théoriquement, le couple risque une peine maximale de cinq ans. Mais durant la procédure, celui-ci, aujourd'hui séparé, a été soumis à une expertise psychiatrique. Résultat: sa responsabilité est fortement restreinte. Notamment en raison d'un retard mental et de troubles schizophréniques. Ses avocates plaideront probablement l'acquittement.

Ton opinion