Actualisé 31.10.2013 à 11:08

France«Bébé du coffre»: «Elle a berné tout le monde»

Les langues se délient dans l'affaire du bébé retrouvé dans une voiture, vendredi. Une voisine et l'avocate de la mère se sont notamment confiées aux médias français.

de
cbx
C'est dans ce garage de Dordogne que l'enfant a été découverte, vendredi.

C'est dans ce garage de Dordogne que l'enfant a été découverte, vendredi.

«On la voyait souvent négligée, portant des vêtements amples, de larges peignoirs, parfois des tongs en plein hiver», raconte une mère de famille qui côtoyait celle qui est désormais poursuivie pour ne pas avoir pris soin de son bébé. Selon «Le Parisien», cette voisine se souvient que «ses trois enfants étaient adorables». Elle se rappelle également que la troisième grossesse de cette femme vivant en Dordogne (F) n'avait été découverte qu'à sept mois et demi.

L'année passée, toujours selon ce témoignage, la mère de famille ne sortait plus de la voiture pour conduire ses enfants à l'école. «Comme si elle se cachait.» C'est à cette époque-là que cette femme devait être enceinte de son quatrième enfant, qu'elle cachera ensuite à son entourage. «Elle a réussi à berner tout le monde», déplore cette voisine.

Ce n'est que vendredi qu'un garagiste, intrigué par des bruits provenant du coffre d'une voiture, découvre une fillette nue et déshydratée, baignant dans ses excréments, âgée de 15 mois à deux ans. Le bébé, qui souffre de graves retards sur le plan physique et mental, n'a jamais été déclaré à l'état civil et n'a donc pas de nom. Les services sociaux ou la justice vont se charger de lui en trouver un.

Confessions de l'avocate

«Elle est vraiment mal», a pour sa part confié Chrystèle Chassagne-Delpech, avocate de la mère de famille, à France 3 Limousin. «On est complètement dans le déni de grossesse.» La femme de loi a toutefois tenté de dédramatiser les faits et nie que l'enfant ait passé sa vie dans le coffre. «Il faut arrêter de diaboliser. Il ne faut pas exagérer.» Et d'ajouter: «La première victime est l'enfant. Mais ma cliente est aussi victime.»

Le couple a été mis en examen pour privation de soins, mais laissé en liberté. Le père affirme ne pas avoir eu connaissance de l'existence de ce bébé. N'ayant pas le permis, il n'utilisait pas la voiture dans laquelle la fillette a été retrouvée. Les trois aînés du couple ont été placés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!