Arabie Saoudite: Bébé est resté au terminal, l'avion fait demi-tour
Actualisé

Arabie SaouditeBébé est resté au terminal, l'avion fait demi-tour

Les contrôleurs aériens de l'aéroport de Djeddah ont cru halluciner lorsqu'un pilote a demandé à revenir en arrière, samedi. La cause? Une passagère avait «oublié» son enfant.

par
joc

Un incident surréaliste est survenu lors d'un vol Saudia Airlines reliant Djeddah (Arabie Saoudite) à Kuala Lumpur (Malaisie), samedi. Peu après le décollage, le commandant de bord a demandé à la tour de contrôle de Djeddah l'autorisation de revenir à l'aéroport. Une passagère venait en effet d'annoncer à l'équipage qu'elle avait oublié son bébé au terminal, raconte le «Guardian». Une vidéo de l'échange improbable entre le pilote et les contrôleurs du ciel a été diffusée dimanche sur YouTube.

«Que Dieu soit avec nous. Est-ce qu'on peut revenir?» demande le commandant de bord. La question du pilote semble totalement désarçonner son interlocuteur, qui discute avec ses collègues pour tenter de déterminer quelle décision s'impose dans ce genre de cas. «Une passagère a oublié son bébé dans la zone d'attente, le pauvre petit», explique-t-il à un autre contrôleur aérien. Le pilote, de son côté, répète plusieurs fois son information insensée: «Je vous l'ai dit, une passagère a laissé son bébé au terminal et elle refuse de continuer le vol.» Après un bref moment de flottement, l'avion a reçu l'autorisation de retourner à l'aéroport. «C'est totalement inédit pour nous», lance la tour de contrôle au pilote.

Après cet incident, l'avion a pu redécoller avec près d'une heure de retard. Les circonstances de cette péripétie sont peu claires. Selon l'internaute qui a publié l'enregistrement de la conversation entre le pilote et la tour de contrôle, la passagère n'aurait toutefois pas vraiment «oublié» son bébé. L'enfant était en compagnie de la soeur de la voyageuse, qui se serait trompée de bus au terminal et aurait donc raté l'avion. C'est en réalisant que sa soeur et son bébé n'avaient pas pu monter à bord que la passagère aurait rameuté l'équipage.

Ton opinion