Nyon (VD): Bébé maltraité: recours du Ministère public
Actualisé

Nyon (VD)Bébé maltraité: recours du Ministère public

Le verdict prononcé en décembre à l'encontre de parents ayant violenté leur petite fille est bien en deçà de celui requis par la procureure.

Tribunal correctionnel de l'arrondissement de La Côte.

Tribunal correctionnel de l'arrondissement de La Côte.

DR

Le Tribunal cantonal vaudois devra se prononcer sur le jugement rendu dans l'affaire du bébé maltraité en novembre 2014 à Nyon. Le Ministère public a décidé de recourir contre un verdict très en deçà de ce qu'il avait requis.

«J'ai déposé une déclaration d'appel motivée à la mi-janvier. Elle porte notamment sur les peines infligées aux deux personnes», indique lundi la procureure interrogée par l'ats. Sans donner d'autres éléments d'information.

Début décembre dernier, le Tribunal correctionnel de Nyon a condamné un homme et une femme âgés tous deux de 26 ans. Ils avaient maltraité leur bébé pendant un mois en novembre 2014.

L'homme, qui s'est révélé après coup ne pas être le père de l'enfant, a été condamné à 36 mois de prison pour lésions corporelles graves. Il a obtenu le sursis pour la moitié de sa peine. Condamnée à 9 mois d'emprisonnement, la mère bénéficie d'un sursis complet.

Sévèrement maltraitée

La procureure avait requis deux ans et demi contre la jeune femme et trois ans et demi contre l'homme. Durant un mois, jusqu'à ce que la garde leur soit retirée, les condamnés ont sévèrement maltraité la petite fille.

L'homme l'a secouée violemment pour qu'elle arrête de pleurer, l'a battue, l'a lâchée d'une hauteur de 60 centimètres lui brisant ainsi les côtes. Emmenée d'urgence au CHUV pour être réanimée, la fillette était victime du syndrome du bébé secoué. Placée dans un foyer, elle souffre d'un retard du langage et d'un problème d'asymétrie des membres. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion