Tennis - Belinda Belinda Bencic avait bien appris sa leçon
Publié

TennisBelinda Belinda Bencic avait bien appris sa leçon

Lundi, la Saint-Galloise a battu Iga Swiatek (WTA 8). Elle disputera les quarts de finale de l’US Open.

par
Jérémy Santallo
Belinda Bencic disputera pour la troisième fois les quarts de finale à l’US Open, après 2014 et 2019.

Belinda Bencic disputera pour la troisième fois les quarts de finale à l’US Open, après 2014 et 2019.

USA TODAY Sports

Belinda Bencic, qui a marché sur ses premières opposantes (Arantxa Rus, Martina Trevisan et Jessica Pegula) à New York, a pratiqué la langue de bois hier, à l’heure de commenter à chaud sa qualification pour les quarts de finale: «Chaque match est un test, ce n’est pas comme si ça avait été facile avant.» Oui, ça l’avait été jusqu’ici, et la réplique d’Iga Swiatek, battue 7-6 (14-12!) 6-3, ne dit pas autre chose.

La lauréate de Roland-Garros 2020, 8e mondiale, l’avait annoncé avant leurs retrouvailles, sept mois après un premier duel qu’elle avait dominé lors de la finale d’Adélaïde (6-2 6-2): «Je suis sûre qu’elle a retenu sa leçon de ce match et qu’elle va arriver avec un état d’esprit différent et d’autres idées.» La Polonaise de 20 ans ne s’était pas trompée. Parce que l’or olympique de Tokyo a transfiguré «BB».

Raducanu mercredi

Lorsqu’elle évolue à ce niveau de confiance, la Saint-Galloise de 24 ans, 12e mondiale, n’a rien à voir avec celle qui s’était fait laminer en Australie, fin février. «Elle a été plus solide, son niveau était bien meilleur, juste génial. On a pu le voir aux JO et c’est la même chose ici. Elle vous met tout le temps sous pression, en jouant aussi vite que possible», a lâché Swiatek à la presse.

Demi-finaliste à Flushing Meadows en 2019, Bencic défiera mercredi la Britannique de 18 ans Emma Raducanu (150e), qui a écrasé 6-2 6-1 Shelby Rogers (USA, 43e). «J’ai connu mes premiers grands succès ici (ndlr: quart de finale à 17 ans), donc je sais avancer en deuxième semaine», a-t-elle déclaré avec calme. La concurrence est prévenue.

Zverev, ce rouleur compresseur

Comme Belinda Bencic, qu’il connaît depuis l’enfance, il s’est offert le titre olympique à Tokyo il y a un mois et dégouline de confiance cet été. Comme elle, Alexander ­Zverev avait fort à faire hier à l’US Open, face à une pépite de 20 ans. Et comme la Saint-Galloise, l’Allemand de 24 ans continue d’avancer à New York. L’Italien Jannik Sinner (ATP 16) lui a livré une réplique admirable, notamment dans un 3e set d’une intensité folle, mais le No 4 mondial était tout simplement trop fort (6-4 6-4 7-6). Prochaine étape: les quarts de finale mercredi. YMU

Ton opinion

3 commentaires